« THE WAR BEGINS »

New York est devenue une dictature où il va falloir choisir son camp ... { The New Paradise - Version 2 }
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 When The Past Is Here... { Andy

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:46

    La jeune femme revint avec New York dans le but d’accomplir sa mission : aider les autres comme elle l’avait toujours fait… Elle se demandait si la ville avait beaucoup changé depuis son départ, Lucy avait laissé tellement de chose derrière elle : son fiancé, sa famille et ses amis. Depuis la mort de son fils, elle n’avait jamais remit les pieds ici seulement, cette fois-ci, elle était obligée de part son travail à retourner là où elle avait toujours vécut. Cependant elle n’avait aucune crainte vu qu’elle pensait que l’homme de sa vie avait déserté la ville après son départ, elle était loin de se douter qu’il était encore là. C’est avec un petit pincement au cœur qu’elle quitta la ville qui lui avait servit de refuge pendant cinq ans, elle avait encore beaucoup de peine suite à cet évènement tragique et à cause de son attitude car elle avait accusé à tord Andrew et elle s’en voulait de l’avoir laisser porter seul le poids de la culpabilité. Elle avait essayer de composer son numéro plusieurs fois sur les touches de son portable seulement elle renonçait à chaque fois ! Tous les ans, elle lui envoyait une petite carte postale, sans adresse d’envoi pour ne pas qu’il gâche sa vie à la retrouver, pour son anniversaire qui était aussi le jour de Noël. Elle écrivait un petit mot simple à chaque fois, ne laissant pas apparaître ses sentiments : « Joyeux Anniversaire et Joyeux Noël Andy. Bisous. Lucy ». La jeune femme voulait tellement lui écrire qu’elle avait encore des sentiments pour lui mais ça aurait remué le couteau dans la plaie…

    Qui dit nouvelle vie, dit nouveau look, en effet, la jeune femme possédait à présent des cheveux plus courts et marrons ! Ce qui faisait ressortir ses petits yeux marrons malicieux et puis comme ça, personne ne pouvait la reconnaître de loin ce qui était une grand avantage pour la jeune femme. A présent, ça allait encore plus lui servir cependant, elle aimerait bien reprendre contact avec Daniel maintenant qu’elle était revenue seulement elle ne savait pas du tout comment faire… Elle était partie sans rien dire à personne, elle n’allait pas sonner à sa porte et dire : « Salut, comment ça va ? ». Elle ne serait pas capable de faire ça, en attendant de trouver le moyen de reprendre contact avec eux, elle décida d’emménager tranquillement dans son appartement et de s’habituer à son travail, elle ne risquait pas de les croiser sur son lieu de travail : l’hôpital. Elle était infirmière urgentiste et espérait bien devenir médecin quand elle aura plus d’argent ! Elle sortit donc du taxi qui l’emmena au pied de l’immeuble qu’elle allait occupé à présent, elle rentra dans son tout nouvel appartement et posa ses bagages. Elle jeta un coup d’œil dehors : la ville n’avait pas changer, toujours en mouvement ! Elle dut aller travailler quelques minutes plus tard car sa garde commençait…

    Une fois à l’hôpital, elle mit sa veste bleu et son stéthoscope et marcha en direction de l’accueil, ce couloir lui rappelait plein de mauvais souvenir : elle l’avait franchit une seule fois, avec Andrew, lorsque leur fils avait eu son accident… Elle secoua doucement la tête comme pour sortir ces pensées de sa tête et rejoint sa nouvelle équipe, ils étaient tous très gentils avec elle et se présentèrent l’un après l’autre en ajoutant à chaque fois une note d’humour qui avait le don de lui remonter le moral. Mais à 9h, le calme cessa brusquement pour laisser place au bruit des sirènes de l’ambulance. La jeune femme se précipita donc avec un médecin à l’extérieur, elle était déjà dans l’action ! Il fallait dire que New York était une ville beaucoup plus agitée que Wilmington ! Elle suivit donc le brancard jusqu’à la réa 1 en écoutant tout ce que son coéquipier lui disait : poser une perf de phisio… Une heure après, elle sortie contente d’avoir réussit à tout faire dans les temps, elle souffla donc quelques instants en allant boire un café dans la salle de repos puis elle fut appeler par un des titulaire et donc elle le rejoint quelques secondes plus tard. Il l’envoya voir un patient qui était tombé et s’était ouvert le genou sur du goudron, elle prépara donc tout ce qu’il fallait : du désinfectant, du coton… Puis elle se dirigea vers le lit en ne se doutant pas qu’il s’agissait d’Andrew !!!! Elle arriva donc devant lui, mais elle lisait son dossier et donc ne savait pas que c'était lui vu que son nom n'était marqué nul part !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:50

    Cela faisait déjà quatre jours pour le jeune soldat était revenu à New York. Sa ville fraîchement retrouvé, il n’avait encore pas eu l’occasion d’allé arpenter les rues de la ville, tout simplement parce qu’il avait un tas d’autres trucs à faire … Tout d’abord, son premier rendez-vous obligatoire chez son docteur. Quelle plaie je vous jure ! Comme s’il avait put attraper une de ces maladies contagieuses en mission ! Bref, après avoir été testé négatif à toutes sortes de choses, il fallait qu’il range son sac de vêtement, qu’il fasse un peu le ménage dans son appart’ pour préparer le retour de son demi-frère. Bien qu’ils appartiennent tout les deux au même bataillon, ils ne s’étaient pas vus depuis plus de deux mois, étant partis séparément en mission. Maintenant qu’il était rentré, enfin, chez lui, il savait que Luc ne tarderait pas à rentrer dans les jours qui suivent. Surtout qu’apparemment, il ne rentrait pas pour se la couler douce, mais plutôt car il avait été consigné à un nouveau job, en tant que garde du corps dans une des plus riches familles de la ville … Enfin, c’est tout ce que le général de leur base lui avait stipulé en tout cas. Andrew s’était donc attardé deux jours entiers à tout remettre en ordre dans son appartement, ayant comme colocataire son propre demi-frère. Le lendemain, il s’était dépêché d’allé rendre visite à sa sœur de cœur, et ils avaient même passé la journée ensemble. Il savait à quelle point Rachel pouvait être mal depuis l’annonce de la mort de son fiancé, étant donné que Daniel et Andy appartenait également au même bataillon, et qu’ils étaient même plutôt très proche avec Luc … Quant à lui, il n’avait jamais osé avouer à quel point Dan pouvait lui manquer, ayant déjà eu sa dose il y a de cela deux ans. D’ailleurs, toutes les personnes à qui il tenait vraiment avait tendance à mourir, ou bien à disparaître dans la nature … Lucy et son fils Jason en était la preuve vivante … Mais aujourd’hui était un nouveau jour, un nouveau jour passé loin de l’armée pour Andrew. Journée qu’il voulait passer avec ses ami (e)s, ou même seul, peu lui importait …

    Ce matin-là, le jeune soldat s’était levé très tôt. Ayant passé la journée précédente en compagnie de sa meilleure amie Emily, il avait besoin de se vider la tête et de remettre ses propres pendules à l’heure … Depuis qu’il était rentré à New York, il n’avait fait que de s’occuper de ses ami(e)s et de leurs problèmes d’amour. Pour lui, il n’y avait pas plus important que de leur redonner le sourire, mais qui allait s’occuper de ses propres problèmes ?! Personne surement … Encore il y a deux ans, il aurait put compter sur Rachel et Emily pour l’aider à surmonter tout ça, mais encore aujourd’hui, elles n’avaient vraiment pas besoin de ses problèmes en plus de les leur … Il ne restait donc plus que Luc, qui avait autre chose à faire aussi … En bref, il était tout seul sur ce coup-là ! Sortant en hâte de la salle de bain, il chercha frénétiquement dans son placard, pour y trouver de quoi s’habiller un peu. Tout ce qu’il avait ramené de l’armée, c’était des survêtements, des pantacourt et des shorts à ses couleurs … Pas de jean ni autres choses en sorte. Soufflant alors, se disant qu’il devait impérativement aller se trouver de nouveaux vêtements, il s’habilla comme on aurait put le deviner : un pantacourt vert et marron, suivit d’un tee-shirt sans manches noirs. Prenant alors bien soin de prendre ses clés de voiture, il sortit en trombe de son immeuble. Cheveux au vent, Jeremy n’avait qu’une seule envie en ce moment, se retrouver en tête à tête avec son fiston … Bien sur, il n’y avait qu’un seul et unique endroit pour ça, le cimetière. Une dizaine de minutes plus tard, il gara enfin sa voiture. Marchant très très lentement dans les allées, il voulait prendre le plus de temps possible pour retrouver James … Non pas qu’il ne savait plus où son fils se trouvait, mais plutôt parce qu’il avait peur d’y aller … Peur de revoir la photo de son enfant sur cette tombe … Peur de l’affronter, tout simplement.

    Il est certainement inutile de vous expliquer ce qui s’était passé depuis l’arrivée du jeune soldat sur la tombe de son fils décédé. Entre regrets, larmes, sourires attristés, peur, crainte, honte et hantise, on peut vraiment dire qu’Andrew avait eu sa dose de tourment pour la journée … Au bout d’une trentaine de minutes, il se décida tout de même à partir, laissant alors pour la seconde fois de sa vie son fiston seul … Sans trop savoir pourquoi, Jeremy n’avait pas envie de rentrer en voiture jusqu’à chez lui. Depuis le cimetière, ça faisait quand même une tirée, mais après tout, il avait la nuit devant lui … Les mains dans les poches, la tête baissée, la tête pleine de pensées, c’est ainsi que le jeune Lewis s’en alla … Pendant tout le trajet, il ne pensant qu’à une chose : son fils. En fait non. Il pensait à deux choses. Son fils, et son ancienne fiancée, la femme de sa vie. Depuis deux ans, deux longues années, il n’avait vu ses deux personnes qui étaient pourtant toute sa vie. Deux longues années qu’il avait passé dans l’armée, au compte de son pays … Si seulement Lucy savait ce qu’il était devenu depuis son départ … Nerveusement, Andrew se mit à sourire tout seul dans la rue. Bien sur, plusieurs personnes le regarda alors comme s’il était fou, mais qu’est-ce qu’il s’en foutait ! Rien que d’imaginer la tête d’Elena quand elle l’apprendrait – si cela était le cas un jour – e rendait complètement dingue … Bref, quelques choses de complètement stupide, vous l’aurez compris.
    Alors que le jeune homme était toujours dans ses pensées, il ne fit pas attention qu’une voiture passait par là … Et BAM ! Quelques secondes seulement plus tard, Andy se retrouvait allongé sur le sol. Apparemment, il n’avait rien de cassé … Enfin du moins, c’est ce qu’il pensait. Quand il voulu se relever pour montrer au chauffard navré et désolé qu’il n’avait rien, il n’y arriva pas …


    " Laissez moi vous amenez à l’hôpital ! "

    Ses paroles inconnues résonnant dans sa tête, il n’arrivait toujours pas à comprendre pourquoi alors qu’il se sentait parfaitement bien … En analysant alors son corps, il remarqua qu’il saignait énormément au niveau du genou … Merde ! Lui qui était allé ce matin chez le médecin … Le pire, c’est qu’il détestait les hôpitaux ! Ayant beaucoup trop mal pour répliquer qu’il n’était pas nécessaire de l’emmener, il se laissa alors porter par deux personnes dans leur voiture …
    C’est ainsi qu’une dizaine de minutes plus tard, le beau brun se retrouvait déjà dans une chambre d’hôpital, en train de se masser nerveusement le front. Qu’est-ce qu’il pouvait détester ça ! Le pire, c’était que les infirmiers et docteurs se faisaient vraiment désirer !! Beaucoup plus tard, il observa enfin que la porte de la chambre de soin s’ouvrait docilement, pour laissé entrer une jeune personne, le nez dans son dossier. Sans trop la regarde, car il s’agissait en effet d’une jeune femme, il regarda à nouveau son genoux … Bah, c’était vraiment pas beau à voir ! Ne faisant toujours pas attention, il regarda ses courts cheveux marrons voir noirs, qu’il n’avait jamais vu auparavant …


    " Bonsoir "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:50

    Evidement en bonne infirmière qu’elle était elle s’était dépêchée pour arriver au chevet de son second patient, en moins de deux heures, elle avait déjà vu un trauma et une légère blessure. Elle faisait tout ce qu’elle pouvait pour ne pas faire patienter ce dernier, elle rentra donc dans la chambre avec son dossier, elle se demandait vraiment pourquoi il n’y avait pas de nom, tout cela était tellement bizarre… Puis Lucy se rappela de quelque chose, ses professeurs lui avaient toujours dit que dans les hôpitaux qui se situaient dans les grandes villes, on ne posait pas de question inutile et donc il n’y avait marqué si sa profession, ni son âge. Comment faisaient-ils pour les dossiers ? Elle râla légèrement et s’apprêta à lui demander toutes ces informations mais il lui coupa « la volonté » en parlant avec elle… Cette voix lui disait légèrement quelque chose, elle ne l’avait jamais oublié, se fût comme un élétrochoc pour la jeune femme qui ne pensait pas se retrouver en face de lui un jour ! Elle essaya de se calmer même si son cœur était prêt à lâché, peut-être qu’elle confondait, c’était possible que deux personnes aient à peu près les mêmes fréquences vocales… Seulement, elle ne voulait pas prendre de risques et continua de regarder sagement le dossier comme pour chercher un indice. L’infirmière n’osa pas le regarder, sa voix l’avait déjà bouleversé alors imaginez si elle regardait le jeune homme et qu’elle se rendait compte que c’était Andy ! Elle ne savait plus où regarder à présent, elle repensait à tous ce qu’ils avaient vécu ce qui lui mit les larmes aux yeux seulement le patient ne pouvait pas le voir, vu qu’elle avait à présent les yeux rivé sur le dossier, et puis, elle n’allait pas se mettre à pleurer devant un patient qu’elle ne connaissait pas ! Enfin qu’elle ne pensait pas connaître, elle décida de reprendre le dessus et inspira nerveusement avant de lui répondre le plus neutrement possible :

    Bonsoir…

    Mais elle hésitait réellement car c’était son premier jour en tant qu’infirmière et si jamais un patient se plaignait d’elle, elle allait se retrouver à la porte et ça, elle ne le voulait pas car elle adorait son boulot, c’était la seule chose qui la faisait tenir et si elle le perdait, sa vie serait fichu. Elle soupira doucement pour ne pas qu’il l’entende, elle décida donc de se ressaisir en se disant que c’était impossible que ce soit lui, l’homme qu’elle avait toujours aimé, celui qu’elle avait accusé à tord, celui qu’elle évitait depuis si longtemps… Elle prit donc le risque, elle n’était pas courageuse de nature mais osait parfois et cette fois montrait bien cette petite qualité. Lucy le regarda donc droit dans les yeux et elle le reconnu évidement car il n’avait pas changé, enfin, non il n’avait pas changé, toujours aussi brun, toujours aussi beau, toujours aussi Andy ! Elle fut tellement surprise qu’elle lâcha son stylo par inadvertance, elle se sentait tellement bête mais peut-être que lui ne l’avait pas reconnu quoique c’était pas gagné vu sa maladresse et puis ce n’était pas une coupe et une couleur de cheveux qui allait arrêter Andrew, elle le connaissait mieux que personne même si elle n’osait pas se l’avouer. Elle essayait de trouver un échappatoire pour pouvoir fuir loin de cette chambre, oui, il fallait qu’elle parte tout de suite ! Elle ramassa rapidement son stylo et sortit de la chambre sans qu’il puisse dire quoique se soit, puis en voulant partir en courant, elle se cogna contre un medecin qui se trouvait être son supérieur.

    Où est-ce que vous courrez comme ça Mademoiselle Smith ?

    Euh… Je… J’allais… Je voulais aller au WC.

    Et vous laisser seul votre patient ?

    C’est-à-dire que

    Vous attendrez plus tard pour aller aux toilettes, montrez-moi ce patient qui vous fait si peur…

    Lucy sourit, elle fit un sourire très crispé et rentra à nouveau dans la chambre accompagné du medecin, au moins avec lui à ses côtés, il n’allait pas lui demander des comptes ou parler de leur passé ce qui était un soulagement pour la jeune femme mais elle savait que ça n’allait pas durer bien longtemps. Elle était très mal à l’aise et nettoya quand même la plaie de son ex fiancé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:53

    Il ne fallait pas être bien stupide pour se rendre compte que quelques choses clochaient avec l’infirmière qui était sensé s’occuper de lui. D’une parce qu’elle ne levait jamais la tête de son fichu dossier. Mais surtout parce qu’elle semblait nerveuse comme pas possible ! Même si elle n’avait pas l’air de trembler, apparemment en tout cas, Andrew savait très bien qu’elle était extrêmement nerveuse ! Depuis toujours, il avait toujours eu certain petit talent pour déceler ce genre de choses … Et puis après avoir passé deux ans dans l’armée, ça durcit vraiment le caractère et surtout la vision qu’on peut avoir sur le monde … Bref, une certaine pensée traversa alors l’esprit du jeune soldat : elle devait être nouvelle. Soit la jeune femme débutait dans cet hôpital, soit carrément en tant qu’infirmière. Bien sur, Andy ne pouvait pas savoir laquelle de ces solutions étaient la plus correctes, mais il était pourtant certain d’être au moins sur la bonne voie … En attendant que cette parfaite boule de nerfs veuillent bien commencer à lui panser comme il se devait son genou, il en profita pour baisser la tête, comme pour se reposer mentalement. Non en fait, c’est parce qu’il n’avait en quelques sortes pas bien le choix. En effet, il sentait quelques choses dans cette pièce qui le mettait extrêmement très mal à l’aise … Mais quoi, il n’en avait aucune idée ! Dans tout les cas, il en profita donc pour regarder une nouvelle fois sa plaque prouvant que ce jeune homme était bien un militaire … Avec inscris dessus, ses prénoms, noms, son bataillon, son rôle dans l’armée … Bref, la totale quoi.

    Enfin ! D’un coup, le beau brun releva la tête. Il venait d’entendre la jeune femme parler. Bon bien sur, ce n’était que la simple réponse polie qu’il venait de lui dire, mais bon … Comme on dit, il faut bien commencer par quelques choses ! Au départ, il avait tout de suite pensé que c’était l’ambiance et son travail qui devait mettre mal à l’aise l’inconnue, qui n’en était pas vraiment ne d’ailleurs, m ais après mur réflexion, il comprit très vite que c’était lui et lui seul qui la mettait dans un tel état. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle venait de lui répondre d’une manière très … Insolite et des plus étranges. Passons les détails. Comme tout bon jeune homme qui se respectait, il devait se montrer poli le plus possible et c’est pourquoi il lui adressa un simple sourire, gêné. Se tenant parfaitement droit, bien entendu, il failli cependant tombé à la renverse ! En effet, il venait de découvrir quelques choses qu’il n’aurait jamais imaginé … Lucy !! Ca, il en mettrait sa main à couper ! A présent, tout devenait beaucoup plus clair dans la tête du jeune Lewis. Voilà pourquoi l’infirmière ne voulait pas lever la tête, pourquoi elle ne voulait pas lui adresser la parole … Elle devait certainement avoir lu son nom ou autre choses dans son dossier qui venait de la choquer. Même sans ses longs cheveux clairs, elle restait parfaitement reconnaissable. Et puis, ce n’était pas une coupe de cheveux qui allait changer quelques choses ! Lucy restait toujours Lucy ! Son ex-fiancée quoi …


    " Oh eh bien Mlle Smith, je comprends maintenant pourquoi vous fuyez … Avez-vous si peur des soldats que ça ? C’est bien ça mon garçon, je me trompe ? "

    Alors que Lucy rentrait à nouveau dans la pièce avec un autre médecin beaucoup plus âgé qu’elle, Andy n’avait pas cligné des yeux une seule seconde. Il n’avait d’ailleurs pas bouger d’un pouce depuis sa fuite soudaine … Inutile de vous préciser à quel p oint il se sentait mal de se retrouver devant la mère de son fils … En plus, le médecin qui se trouvait aux côtés de Lucy venait de le faire sursauter, comme si sa voie venait de le faire redescendre sur terre … C’est vrai que pendant quelques minutes, il était complètement ailleurs. Se rendant très vite compte qu’il devait ajouter quelques choses, il se ressaisit alors d’un coup, sa peur s’enfuyant aussi vite que Lucy avait déguerpi quelques minutes auparavant.

    " C’est exact, monsieur. "

    Sans ajouter autres choses, il laissa alors Elena avancer vers lui pour examiner son genou. Bien sur, il était persuadé qu’elle ne le faisait pas par gaieté de coeur, mais bien parce qu’elle était obligée d’accomplir son travail. Andrew ne savait pas très bien quelle aptitude adopter en sa présence. Il avait deux solutions qui s’offraient à lui. Soit rendre Lucy encore plus mal à l’aise que possible et l’offensé devant son supérieur, soit faire comme si de rien n’était, enfin pour le moment. Même si Andy avait un très grand côté rancunier, il ne pouvait pas choisir la première option, et surtout devant l’autre médecin. Prenant alors sa rancœur dans sa main, il s’exclama une nouvelle fois, d’une manière tout à fait banale, comme s’il parlait de la pluie et du beau temps :

    " Essayez juste de ne pas trop me le bouger, je risquerais de vous donner un coup de pied, ce que je ne veux pas … "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:54

    Lucy ne savait plus trop quoi penser en voyant la réaction d’Andy, peut-être qu’il ne l’avait pas reconnu après tout et puis d’un autre côté, ça éviterait qu’elle se sente encore plus mal à l’aise devant lui. Elle voulait bien tout expliquer au médecin mais il n’aurait pas trouvé de problème à cela, les hommes pour qu’ils soient mal à l’aise, il en fallait malheureusement plus ! La jeune femme soupira doucement en entendant le docteur dire son nom, là c’était sûr, elle était fichue ; elle aurait aimé être une petite souris et rentrer le plus vite possible dans le trou qui se trouvait vers la porte mais elle ne pouvait pas. Elle était démasquée et elle connaissait bien Andrew, ce n’était pas son genre de rester là sans rien dire cependant ce n’était pas non plus son genre de raconter ses problèmes personnels devant des personnes et encore plus lorsqu’elles étaient inconnues, mais voilà, elle se retrouvait au milieu des deux hommes partageaient entre deux sentiments : soit prendre la fuite comme elle venait de le faire soit faire son travail et tout faire pour partir avant le médecin ! Elle fit un sourire faussement poli au médecin, ça ne lui faisait pas peur du tout… Andy, un soldat ? Elle était tellement triste qu’il fasse ce métier dangereux, mais après tout, ce n’était pas à elle de dire ou penser cela tout simplement car elle l’avait totalement abandonné après la mort de leur enfant. Bref, elle ne répliqua rien au jeune homme qui l’accompagnait, elle se demandait même si il n’avait pas une idée du pourquoi elle le fuyait ! Elle savait que son silence ne passerait pas inaperçu mais elle s’en fichait royalement car que pouvait-elle dire ou faire ? Elle posa une de ses petites main glacée (et oui, ses mains étaient toujours très froides^^) autour de la plaie et termina de la désinfecter en faisant attention de ne pas trop appuyer, même si il était courageux, et ça elle le savait, elle ne voulait en aucun cas lui faire mal…

    Suite à la dernière réplique d’Andy, elle le regarda avec un air triste et sombre, elle se demandait si il ne faisait pas exprès pour qu’elle mette tout son poids sur la blessure ! Heureusement que Lucy n’avait pas un caractère de feu sinon il se serait retrouvé avec son poing dans la figure sans l’avoir vu venir ! Elle se contenta de rajouter du désinfectant et alla chercher dans une armoire, un vaccin contre le tétanos, c’était une simple précaution qu’il fallait prendre à chaque fois car il risquait de se retrouver mort en quelques heures si il était touché par cette maladie. Pendant que le médecin parlait de ses missions de guerre bénévoles, elle profita du calme enfin du fait qu’on ne lui parlait pas pour s’asseoir sur un tabouret et injecter une partie du virus non virulente. Elle savait faire les piqûres sans faire mal, et même si Andy l’avait vouvoyé, elle décida de ne pas se venger, après tout, il valait mieux qu’il joue l’ignorance plutôt qu’il lui demande des explication ect… Une fois qu’elle eut finit son travail, elle se leva, heureuse de pouvoir partir de cette salle seulement le médecin se mit devant elle.


    Pour les points, j’aurai besoin de quelqu’un pour m’assister.

    Mais je ne suis qu’une infirmière et je dois…

    Une infirmière c’est parfait, ça suffira.

    Elle le regarda assez méchamment, peut-être que cette mise en scène lui plaisait mais c’était loin d’avoir le même effet sur la jeune femme qui était toujours amoureuse d’Andrew et voulait éviter de souffrir à nouveau. Seulement, elle savait qu’un jour elle ne pourrait plus sourire, qu’elle serait rattraper par ce dernier : son passé, Andy. Et la jeune femme sentait que ce jour était venu, si elle avait un peu de cran, elle se serait jetée sous un train à ce moment précis seulement le train était trop loin et puis elle avait un médecin casse pied qui adorait apparemment les drames. Elle soupira doucement pendant qu’il anesthésiait la plaie, il lui demanda du fil, des ciseaux ce qu’elle fit rapidement pour pouvoir sorti dès qu’il le lui dirait. Mais une dizaine de minutes plus tard, le top départ n’était toujours pas prononcé au plus grand malheur de Lucy…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:55

    Encore une fois, Andrew se rendit très vite compte à quel point il pouvait se montrer stupide … Il n’avait pas réfléchi plus de deux secondes pour se demander comment il devait réagir, ce qui avait donné un résultat assez … Idiot. Faire comme s’il ne connaissait pas l’infirmière qui s’occupait de soigner son genou, faire comme s’il ne l’avait jamais vu, l’a vouvoyez en plus de ça, en claire la considérer comme une parfaite inconnue se révela être une méthose très peu intelligente et le jeune Lewis s’en rendit très vite compte ! D’une part parce qu’elle semblait encore plus nerveuse et gênée que jamais, mais aussi par son silence. Depuis tout le temps qu’ils se connaissaient, Jeremy avait appris à connaître Lucy sur le bout des doigts. Et même elle ne le nierais pas, il la connaissait par cœur ! Et avec cette certitude, il savait très bien que quand la jeune femme se taisais comme elle était en train de le faire, ce n’était jamais bon signe … La dernière fois que ça s’est produit, elle avait quitté la ville sans plus donner signes de vie. Oh bien sur, il recevait toujours des cartes le jour de Noël, qui était pour ainsi dire le jour de son anniversaire, mais qu’est-ce qu’il pouvait bien en faire ?! Surtout s’il ne pouvait même pas la remercier … En clair il le savait, il n’avait pas adopter la meilleure des solutions. Cependant, elle voulait jouer elle aussi la carte de l’ignorance apparemment, alors ils allaient être deux à jouer.

    Une bonne dizaine de minutes plus tard passa depuis l’heure où Lucy et son supérieur étaient revenus dans la chambre de soin. Cependant pendant ce temps, Andrew n’avait pas eu une seconde à lui pour se reposer, ou même réfléchir. A la minute où le médecin qui accompagnait la jeune infirmière avait apperçu la plaque militaire du jeune homme, il n’avait pas arrêté de lui poser des questions sur son métier, lui racontant par moment ses propres exploits etc … Mais pendant toute les passionnantes discussions, Elena n’avait pas pris une seule fois la parole. D’ailleurs, Andy ne l’avait jamais vu le regarder une seule fois. Peut-être le faisait-elle quand il était occupé avec le médecin, mais il n’y croyait pas trop. D’ailleurs, il était même certain qu’elle ne l’avait pas regarder dans les yeux une seule fois. Comme il fallait s’y attendre, Andy n’émit aucun autre commentaires concernant la jeune femme. D’une parce qu’elle n’avait pas l’air de vouloir lui parler, mais aussi parce qu’il ne savait tout simplement pas quoi lui dire. Une fois sa plaie désinfectée avec soin, il laissa donc Lucy s’eclipser à l’autre bout de la pièce pour se piquer elle-même. Toujours sans un mot, il la regarda du coin de l’œil par moment, continuant à parler de son métier … Mais bien sur, toutes les bonnes choses avaient une fin. Après plusieurs séries de questions, le médecin lui demanda comment sa femme vivait la longue séparation. Après un trèèès long moment d’hésitation, il répondit en fixant son doigt où était autrefois situé une bague de fiancialle :


    " A vrai dire, elle s’en moque pas mal … Ce n’est pas le genre de femme à se préoccuper de ce que je peux faire … Mais je l’aime comme ça, je ne vais pas la changer."

    Et à partir de ces mots, il n’osa plus du tout lancer un seul regard à Lucy. Comment l’avait-elle prit ? Qu’en pensait-elle ? Ca, il n’en avait strictement aucune idée, mais pour tout vous dire, ce n’était pas son problèmes. Au moins, il avait dit ce qu’il pensait, un point c’est tout.
    Après avoir soigneusement remercier le médecin, la jeune femme se leva enfin de sa chaise, et voulu immédiatement sortir de la salle, mais il fut encore une fois le plus rapide. Regardant alors de toute part sauf dans sa direction, Andy fiwa alors son genou, comme pout feinter qu’il avait peur des filles et des aiguilles … Une méthode qui risquait de ne pas marcher, mais que pouvait-il faire d’autres ?! En tout cas une choses était certaine, il venait de retrouver Lucy, il savait où elle travaillait à présent, et à moins qu’elle ne quitte une nouvelle fois la ville soudainement, il allait lui reparler ! Il voulait lui parler, il le voulait … Au moins pour essayer de comprendre deux ou trois choses, normal non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:56

    Suite à la demande du médecin, la jeune femme fut surprise, comment osait-il poser ce genre de question à un patient ? Tout cela la dépassait réellement seulement elle ne pouvait pas protester, ça l’accuserait directement et ça elle voulait l’éviter à tout prix car parler de ses problèmes à son supérieur n’était en aucun cas un de ses passes temps favoris, elle voulait tellement s’enfuir de cette pièce ! Mais comment faire ? Elle regarda toutes les issues possibles mais il y en avait qu’une seule : la porte par laquelle elle était rentrée. Pendant qu’ils discutaient sagement, elle décida de profiter de ce moment pour s’éclipser par cette fameuse porte, celle de la liberté mais juste au moment où elle allait ouvrir la poignet, le médecin lui demanda de nouveaux gants. Elle soupira doucement après avoir sursauté, elle se sentait bête car si jamais Andy savait ce qu’elle avait essayait de faire, ça serait la fin des haricots ! Elle fut donc contrainte d’écouter la réponse du soldat et sa réponse lui glaça littéralement le sang, elle regarda instinctivement sa main… Lucy était tellement désolée de tout ce qui s’était passé mais elle ne pouvait pas faire comme si de rien était et aller lui parler sans un motif valable et, à vrai dire, elle ne savait pas quoi lui dire, elle préférait d’abord se faire à l’idée qu’elle allait devoir l’affronter pour ne pas craquer complètement devant lui ! Cependant, la seconde partie de sa réponse était plutôt bizarre, mais rassurante car apparemment il l’aimait lui aussi toujours et elle s’en voulait encore plus de jouer le silence face à l’homme qu’elle a toujours aimé…La jeune femme baissa les yeux comme pour chercher une réplique à ce qu’il venait de dire mais elle ne pouvait pas dire quelque chose devant son supérieur, il penserait que ce n’est qu’une fille à problèmes même si en ce moment, c’était un peu vrai, elle ne voulait en aucun cas se faire virer car elle aimait vraiment son travail, pas plus qu’Andrew mais elle adorait aider les gens !

    Une fois que le jeune homme fut soigné par Lucy et par le médecin qui l’accompagné, il lui expliqua qu’il devait garder le genou immobilisé pendant une semaine de façon à ce que les points ne sautent pas. Il ne fallait pas qu’ils s’enlèvent sinon il aurait un prétexte pour revenir à l’hôpital mais vu son indifférence, elle serait surprise de le voir encore ici pour lui parler seul à seul. Elle était partagée entre deux sentiments une fois de plus : lui dire tout ce qu’elle ressentait ou se taire et le fuir à tout jamais ce qui semblait impossible si Andy voulait vraiment discuter avec elle. Lucy lança un petit regard au patient qui avait l’air de la regarder elle aussi et quand le médecin se leva brusquement, elle resserra le dossier contre elle, prête à partir, à le suivre mais il se retourna et elle se cogna une nouvelle fois contre lui. Elle eut un mouvement de recul et le regarda avec un regard suppliant, elle se doutait de ce qu’il allait lui dire et redoutait de l’entendre, il pourrait le lui dire dehors, comme ça elle aurait pu s’enfuir mais non, visiblement ce médecin lisait dans les pensées de la jeune femme et s’amusait beaucoup de la situation.


    Melle Smith, je vais vous demander de rester avec lui quelques heures, le temps que je revienne… Et pas de mais ! N’oubliez pas que vous devez suivre mes consignes…

    Elle soupira une nouvelle fois, décidément ce n’était pas son jour ! Pourtant, tout avait si bien commencé pour elle, elle était un peu déçue. Le medecin s’en alla seul et ferma la porte derrière lui laissant Andy et Lucy seuls. Elle le regarda rapidement avant de reporter ses yeux sur le dossier pour compléter les informations manquantes : nom, prénom, date de naissance et profession. Elle se sentait bête mais c’était ainsi : elle ne pouvait pas lancer la conversation tout simplement car elle ne savait pas par où commencer, elle avait tellement de chose à lui dire, à lui expliquer… Elle mit nerveusement une mèche de cheveux derrière ses oreilles et posa le dossier à son chevet, là où il devait être placé. Le silence devenait très pesant pour la jeune femme qui voulait lui faire croire qu’elle était aussi forte que lui et ce silence, prouvait le contraire seulement, ce n’était pas à elle d’engager la conversation enfin si… Elle réfléchit encore quelques secondes, à présent, elle savait déjà presque tout de sa carrière grâce à l’interrogatoire que lui avait fait subir son supérieur et elle trouva un bon début. Elle le connaissait et elle savait que si il voulait lui demander quelque chose, il le ferait franchement…

    Comment tu t’es fait ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:57

    Au fil des minutes qui passaient, Andrew regrettait presque d’être revenu de mission, d’être revenu dans cette ville qu’il détestait tant. Si Emily, Rachel, et tout ses autres ami(e)s proches ne se trouvaient pas dans cette ville, il n’aurait jamais permis au général de sa base de le faire revenir ici … Il aurait tout fait pour rester à la base, ou même en mission plutôt que de revenir dans cet endroit qu’il détestait tant. De plus, il était tellement bien il y a encore un an, avec Luc, Ethan et Daniel … Avant qu’ils ne disparaissent et qu’on les croit morts … Heureusement, ce n’était qu’une supercherie de la part des Grey … Enfin … Mais maintenant, il voulait tellement s’enfuir de là … Ou plutôt, tellement sortir de cette chambre d’hôpital, où son ancienne fiancée se trouvait toujours. Déjà qu’il n’avait pas été très chaud pour qu’on l’emmène se faire soigner, encore là il ne l’était plus mais alors plus du tout ! La présence de Lucy le rendait affreusement mal à l’aise, même si en apparence on ne pouvait le distinguer. Andy parlait tranquillement avec le supérieur de la femme qu’il aimait, alors qu’elle était justement en train de le soigner. Avouez qu’il y a de quoi devenir dingue ! S’il on enlevait la voie persistante du médecin, il ne restait plus que le silence oppressant réunissant deux anciens amoureux … Un silence de mort. On dit souvent que l’amour ne meurt jamais, mais c’est également le cas pour le silence, alors …

    Une fois tous ces points de sutures posés sur son genou, les recommandations du médecin concernant son immobilisation établis, il commença alors à se lever su lit où il se trouvait. Il s’aidait comme tout bon soldat de ses coudes, jusqu’à ce que Jeremy entende les paroles du médecin. PARDON ?! Alors là, il n’en croyait pas du tout ses oreilles ! Et apparemment Lucy non plus, à en juger par la mine d’enterrement qu’elle faisait. Ceci mêlé à sa bousculade avec son supérieur, on était vraiment dans un film où tout le monde devaient rire devant sa télévision ! Ne prononçant alors plus un mot jusqu’à ce qu’il parte – enfin ?! – il se rallongea alors d’un coup au fond du lit … Il n’avait pas envie de lui parler, contrairement à tout à l’heure … Et oui d’abord, qu’est-ce qu’il pouvait bien lui dire ?! Salut, ça va toi ? Alors, où as-tu disparus depuis ces deux dernières années ? Tu t’es remarié ? Non mais ça va pas la tête ! Andrew profita du silence lourd et pesant qui régnait dans la pièce pour fermer doucement ses paupières. Avec un peu de chance il réussirait surement à s’endormir, ou alors Lucy finirait par désobéir aux ordres de son supérieur … Eh ben même pas ! Elle ne manquait vraiment pas du culot celle-là ! Enfin … Rouvrant alors douuuucement les yeux, il la dévisagea, inquiet. Depuis quand se souciait-elle de son bien être ? Bon d’accord, il était un peu surmené, peut-être à cause de tout ça, mais ce n’était pas une raison pour lui en vouloir, il l’aimait quand même … Ne sachant pas du tout quoi répondre, il finit enfin par lâcher d’une voix tout à fait banale :


    " Je me suis fait renverser en revenant du cimetière "

    { hj : Vraiment désolé, c’est médiocre comme tout mais je voulais vite te répondre avant de partir et c’est vraiment nul :S }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:59

    Lucy fit un sourire poli à Andrew, à vrai dire, elle ne pouvait rien faire de plus hormis attendre et le surveiller comme le voulait son supérieur, même si elle n’avait pas envie de rester car elle avait peur de l’affronter, elle ne souhaitait pas s’en aller car elle voulait en savoir plus sur sa blessure et elle savait qu’il avait tendance à minimiser les choses, c’était tout Andy. Elle décida donc de rompre le silence, sachant que quelque part il finirait par dire quelque chose, elle ne savait pas mais elle était sûre qu’il allait se montrer colérique après tout il avait ses raisons : elle l’avait abandonné, mais ce qu’il ignorait peut-être, c’était qu’elle le regrettait cependant tout était allé si vite pour elle qu’elle a du réagir sur le moment et donc de manière « coup de tête » ? Ceci n’était pas son genre mais, quand ça touchait les êtres qu’elle aimait, elle pouvait se montrer cruelle sans même le vouloir. Sa phrase fut assez brève ce qui eut le don de déranger Lucy qui était très curieuse de nature et voulait toujours tout savoir. Elle soupira doucement, le cimetière, elle n’avait jamais eu la force d’y aller, elle aimait tellement son fils qu’elle avait parfois du mal à se dire qu’il n’était plus là avec elle. Cette sensation était toujours très bizarre et surtout très désagréable car quand elle revenait à la réalité, elle devait se faire à l’idée qu’il fallait qu’elle continue seule sa route… A ce moment précis, elle était très inquiète pour son…Enfin pour Andy car il avait peut-être quelque chose de plus grave, elle s’approcha doucement vers lui et s’assit sur un fauteuil.

    Et, tu t’es cogné la tête en tombant ?

    Tant que la discussion « médicale » était en route autant ne pas arrêter, à vrai dire ça la rendait un peu plus confiante et surtout un peu plus à l’aise. Il y avait un début à tout et elle espérait vraiment que le jeune homme lui dise vraiment ce qui s’était passé quelques heures auparavant, elle ne s’attendait pas à ce qu’il se confie à elle, juste à ce qu’il lui dise la vérité à propos de sa chute. Elle le regardait car elle avait toujours su quand il mentait et elle espérait qu’elle le savait encore. Lucy était vraiment inquiète pour lui et elle espérait qu’il ne lui en voudrait pas trop de s’en occuper que maintenant. Elle savait qu’elle avait des tords, qu’elle aurait du lui reparler avant mais elle n’avait pas eu le courage de le faire alors qu’à présent, elle y était un peu obligée même si en fin de compte, elle sentait que ça lui rendrait service et peut-être même que ça allait l’aider. Elle le regarda à nouveau pendant un moment, elle avait tellement de choses à lui raconter : se faire pardonner, essayer de lui expliquer mais elle ne voyait pas comment commencer. Elle pensait qu’il allait lui demander des explications, quelque chose ! Mais rien pour le moment ce qui l’étonnait beaucoup de lui. Elle se leva et examina sa tête pour voir si tout était ok si jamais il lui avoué qu’il s’était cogné la tête. A vrai dire la jeune femme en profitait pour essayer de se sentir un peu plus proche de lui car il lui avait beaucoup manqué, beaucoup plus que ce qu’elle aurait pensé. Lucy avait aussi envie de lui poser une question très indiscrète à savoir si il avait trouvé quelqu’un d’autre, ça lui briserait le cœur bien entendu mais elle ne savait pas comment le lui demander, c’était tellement indiscret qu’il l’enverrait sur les roses ! Enfin d’habitude c’était le genre de questions que posait Andrew, il était si direct quand il le voulait mais peut-être qu’il fallait le remuer un peu ou peut-être qu’il réfléchissait tout simplement…

    Je suis désolée que tu aies du attendre aussi longtemps.

    C’était déjà un début car elle se mettait déjà à lui demander pardon, c’était un petit échauffement et elle espérait briser la glace, elle voulait aussi lui demander des comptes à propos des dires du bel homme « mais je l’aime comme ça… », voulait-il dire par là, qu’il l’aimait encore ou qu’il l’apprécie comme amie ou moins. Seulement, elle ne savait pas comment mettre ça sur le tapis, à vrai dire, c’était ça le problème et elle espérait de tout cœur qu’Andy lancerait le problème, elle avait tellement envie de le prendre dans ses bras et même de l’embrasser… Elle le regarda avec son petit regard qui laissait voir ses yeux noisettes aux aguets du moindre mouvements du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 18:59

    Tout ce que le jeune soldat désirait à ce moment-là, c’était que son ancienne petite amie arrête de lui sourire aussi poliment ! Peu t-être qu’un autre jeune homme aurait été flatté de tomber sur une personne aussi polie que Lucy, peut-être même qu’il aurait tout de suite été charmé par la jeune femme, mais bon sang, Andrew n’était pas un autre de ces jeunes hommes ! Non, lui, il était son ancien fiancé, le père de l’enfant qu’elle avait mis au monde, alors pourquoi le considérait-elle comme un autre ?! C'est vrai que n’importe quelle personne qui serait entré dans la chambre à ce moment-là aurait tout de suite comprit que quelques n’allaient pas du tout … En même temps ce n’était pas bien compliqué étant donné que Jeremy venait de lancer à la jeune infirmière un véritable regard noir ! D’ailleurs, ce n’était pas comme s’il ne fallait pas s’y attendre … Enfin, c’est vrai que ça fait toujours un choc … Mais savoir si Elena l’avait apprécié ou pas, était le dernier de ses soucis pour être franc ! Tout ce qu’Andy désirait, c’était qu’ils se reconaissent, qu’ils se parlent peut-être, mais au moins qu’elle ose le regarder droit dans les yeux … Mais en même temps, il ne fallait pas rêver, cela n’allait sans doute jamais se produire. A ce moment-là, Andrew aurait vraiment eu envie qu’elle parte. Non pas de la chambre, mais de la ville !

    " Peut-être … Pis ce n'est pas important de toute façon "

    Alors-là, s’il n’était pas assez clair pour elle, Andrew n’avait plus d’autres solutions ! Mais en même temps, il s’en voulait quand même … Pourquoi ? Tout simplement parce que la femme qu’il avait devant lui était Lucy, la femme de sa vie. Soufflant alors très bruyamment, il ferma une nouvelle fois les yeux, apportant ses deux mains sur ses paupières closes. Pendant un certain moment, il ne voulait plus être dans cette horrible pièce blanche … Il aurait tellement voulu s’éclipser, ou autre chose dans le même genre … Peu à peu, Jeremy arriva tout de même à se calmer un peu … Il était temps ! Il rouvrit enfin les yeux, pour s’apercevoir que Lucy était toujours présente. Bien sur, elle ne comptait pas partir de si tôt. Bonne ou mauvaise chose, ça, il n’en avait strictement aucune idée ! Dans tous les cas, il sentait son cœur se réchauffer peu à peu … Rien que le fait de sentir la présence d’Elena près de lui le rendait heureux, contre sa volonté. Il l’aimait, il l’avait toujours sut, et le serais probablement toujours. Contre toute attente, Lucy brisa une nouvelle fois le silence. Décidemment, ce n’était pas lui le plus costaux et résistant des deux : c’était elle. Si devant le médecin il arrivait parfaitement à garder son calme devant elle, ce n’était absolument plus le cas maintenant. Non … Cependant, la réplique de Lucy pouvait avoir deux sens à ses yeux : attendre à l’hôpital, ou attendre depuis qu’elle était partie de New York. Que répondre à cela ?? Il n’en avait aucune idée, mais tout ce qu’il désirait, c’était parler encore et encore avec elle. Tout était contradictoire ce soir, tout !

    " J’ai bien attendu jusque là, donc pas de problèmes "

    En disant ses quelques mots, Andrew venait de se relever, de manière à être assis sur le lit. Lucy ne se trouvait pas à l’autre bout de la pièce, mais tout près de lui. S’il n’avait pas eu mal au genou, il est presque certain que le jeune soldat se serait levé directement, aurait comme couru vers la jolie brunette, et l’aurait séré dans ses bras. Mais il n’en fit rien, bien sur. A la place, il tendit simplement un bras en sa direction. Lucy pouvait le comprendre comme elle le souhaitait, mais si jamais elle avait envie de se rapprocher un peu plus de lui, il ne la repousserait pas, bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:00

    Lucy prit assez mal le fait qu’il la regarde plutôt méchamment, c’était exactement le même regard qu’elle avait lancé au médecin, elle ne savait pas si il s’en doutait mais ça ne lui plaisait pas de rester à le surveiller comme un bébé, tout ce qu’elle voulait c’était s’en aller ! La jeune fille l’aimait plus que tout et voulait évidement lui parler mais visiblement, il n’avait pas l’air prêt… Pourtant au départ elle n’était pas pour discuter mais elle s’était rendue compte que ça lui serait bénéfique et que peut-être ça lui servirait à lui-même ! Elle n’était pas du genre égoïste, enfin hormis la fois où elle l’avait abandonné, elle était plutôt généreuse et sensible et donc elle se mettait facilement à la place des gens ce qui faisait moins souffrir les personnes cependant Andy était l’exception qui confirmait la règle et elle le regrettait plus que tout… Elle baissa les yeux après s’être fait littéralement mitraillé du regard. Elle soupira en l’entendant dire que ce n’était pas important, mais si ça l’était pour la jeune femme ! Si jamais il lui arrivait quelque chose, elle ne saurait pas quoi faire, elle avait vécut loin de lui si longtemps… Pourtant ses sentiments étaient toujours intact et elle repensait souvent à lui, à ce qu’il pouvait bien faire. Malgré cette note glaciale de la part de son ex fiancé, elle trouva la force au fond d’elle de lui poser une autre question, elle avait tellement envie de se taire mais elle ne pouvait pas laisser le silence s’installer. En entendant sa réponse, elle ne savait pas comment réagir : en souriant ou en pleurant ! C’était assez frustrant pour elle qui savait d’habitude comment réagir à tout, elle se sentait désespérée et avait envie de crier au secours ! Lucy était tellement désolé, si seulement il savait à quel point elle regrettait, c’était sa plus belle famille et elle avait l’impression d’avoir tout gâché en cinq minutes mais elle espérait qu’un jour il pourrait la comprendre, et ce de tout cœur ! En voyant Andy se l’asseoir, elle fut très surprise car elle se demandait ce qu’il allait bien pouvoir faire. Mais d’un autre côté, en se rappelant de leur vie commune, elle était sûre qu’il allait faire ça : il était vraiment tête de mule et quand on lui disait de ne pas faire ça et bien il le faisait ! Cependant, le fait qu’il lui tende un bras fut la plus grande surprise du jour ! Elle le regarda pendant quelques secondes, elle cherchait ce qu’il attendait d’elle-même si elle en avait marre de se poser des questions ! Après quelques minutes, elle se rapprocha de son lit : elle ne pouvait pas prendre son bras car il ne fallait pas qu’il se lève, ça serait contraire à l’avis médicale. Cependant elle pouvait être là, à ses côtés si il avait besoin de quelque chose, une fois juste à côté de son lit, elle le regarda avec un petit regard protecteur et s’aventura encore une fois à l’aide d’une question :

    Je suis désolée mais tu ne peux pas te lever, déjà être assis c’est limite, il ne faut pas tirer sur tes points sauf si tu veux rester ici toute la nuit !

    Le soir tombait doucement, et elle savait qu’il détestait les hôpitaux donc c’était peut-être le bon argument, si celui-ci ne marchait pas, elle essayerait probablement de lui dire : « si tu te lèves, je t’embrasse tout de suite ! », mais pour qu’elle dise ça, il fallait vraiment qu’il refuse, elle espérait qu’il n’était pas aussi tête de mule ! Elle décida de rester près de lui, elle voulait essayer de profiter de la situation, après tout, c’est ce que tout le monde fait d’habitude, non ? Elle posa son regard sur la table de chevet, il y avait la montre, celle qu’elle lui avait acheté le premier Noël qu’ils avaient passé ensemble, elle s’en souvenait encore ! La jeune femme était très touchée qu’il l’ait encore gardé, elle pensait qu’il l’aurait jeté par la fenêtre après avoir maudit la jeune femme ! Elle le regarda tendrement.

    Si tu veux quelque chose, tu peux me le demander : boire, manger…

    Elle avait l’impression de le dorloter comme quand il était malade, et elle adorait être aux petits soins, pour le moment elle essayait de se contenir pour ne pas que ça se voit trop, elle savait qu’autrefois il aimait toutes ses attentions mais maintenant peut-être que ça avait changé car la situation elle-même avait changé. La jeune femme était « bloquée » avec lui mais finalement ça ne la dérangeait pas ! Enfin plus depuis qu’il lui avait tendu le bras. Elle évitait de sourire pour ne pas qu’il se doute de quelque chose, ce n’était pas son genre de se moquer mais elle n’avait pas envie qu’il voit ses sentiments du moins pas encore, c’était un peu trop tôt surtout alors que le bel apollon ne s’était pas trop mouillé pour l’instant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:00

    L’évolution de cette scène était vraiment des plus étranges, il n’y avait aucun doute là-dessus ! D’ailleurs, on aurait presque put la jouer au théâtre, tellement il y avait des revirements de situation ! Au départ, Andrew n’avait envie que d’une seule et unique chose : parler à Lucy. Mais plus les minutes s’écoulaient, plus il avait envie de partir plutôt que d’entendre sa douce voix. Mais par ironie du sort, c’était tout le contraire pour la jeune infirmière et elle ne manquait pas du tout de culot pour le prouver ! En quelques sortes, Jeremy était comme choqué, mais content à la fois. Au moins, cela lui prouvait que la femme de sa vie n’avait pas terminé dans un hôpital pour avoir fait une grosse dépression après la mort de leur fils, mais plutôt qu’elle avait bien repris du poil de la bête. C’est vrai que depuis toutes les années où ils se connaissaient, il ne l’avait pratiquement jamais connu aussi culotée ! ^^. Elle qui avait été si pressée de quitter la pièce quand son supérieur était là, eh bien à présent, elle ne voulait plus partir justement !
    Lucy n’était pas si bête que ça. Elle savait très bien qu’Andy était aussi têtu qu’une mule, et qu’il ne faisait jamais ce qu’on lui disait de faire. Dans ces jeunes années au lycée, cela lui avait valut de nombreuses heures de colle le mercredi après-midi, mais ça ne l’avait pas arrêté pour autant ! Mais après avoir passé plus de deux ans dans un camp militaire, on vous apprend à obéir aux ordres. Bien sur au départ, Andrew n’en faisait vraiment qu’à sa tête – comme s’est étonnant ! – mais après avoir fait une bonne centaine de pompes en plus que ses camarades, ça demande vraiment réflexion vous savez ! xD. Alors si le médecin lui avait consigné de rester allongé jusqu’à son retour, vous pensez vraiment qu’il allait l’écouter ?! Tout le monde connaît déjà la réponse. Ne bougeant pas alors mais alors pas d’un pouce, il répondit à son ancienne fiancé comme si c’était tout à fait normal d’agir ainsi :


    " Ce n’est pas des points qui vont m’arrêter, et tu le sais très bien. Et il est tout à fait hors de question que je reste ici cette nuit, et tu le sais aussi ça ! "

    Pour une fois, il ne s’était pas excité en prononçant ces quelques mots. Il voulait simplement qu’elle comprenne une chose, il ne passerait JAMAIS la nuit dans cet hôpital ! Mais ça, elle le savait bien sur ^^. Déjà qu’il était là depuis deux bonnes heures, il n’avait pas besoin de créer un nouveau record ! Ayant alors rapproché sa main pour voir qu’elle était la réaction de Miss Smith, il n’avait tout de même pas l’intention d’attraper une crampe au bras en attendant qu’elle daigne bien bouger. Heureusement pour lui, Lucy bougea enfin, dans la bonne direction. Ce signe-là voulait tout dire pour Andrew : elle tenait encore un peu à lui. Un peu, parce qu’il ne voulait pas se faire d’autres idées de ses sentiments qu’elle pouvait avoir à son égard. Et puis, elle était infirmière, c’était son métier de veiller sur ses patients. Même si ceux-là étaient ses anciens fiancés …

    " Qu’est-ce que tu as fait à tes cheveux ?! "

    Eh ben voilà … Alors d’une il venait de lui couper délibérément la parole, mais en plus de ça, il ne savait même plus ce qu’il disait ! Depuis le moment où il l’avait reconnu, il s’était tout de suite demandée ce qu’elle avait bien put faire avec ses cheveux. Ses vrai que ses longs cheveux clairs lui manquait énormément, mais il ne comptait pas faire deux gaffes dans la même phrase, heureusement pour lui ! En même temps, il s’étonnait lui-même. Comment arrivait-il à lui poser une question aussi banale alors qu’il ne l’avait pas vu depuis deux ans ? Ou plus tôt, comment arrivait-il à lui poser une question aussi banale alors qu’il ne savait même pas où elle était passée depuis toutes ces années … Fronçant alors un peu les sourcils, il n’attendait qu’une seule chose : voir sa réponse. C’est vrai quoi … Ce n’était pas que la couleur noir ne lui allait pas, loin de là, mais ça faisait tout de même un peu étrange … Enfin … Remarquant pour la première qu’elle était vraiment très proche de lui, il ne savait plus tellement ce qu’il devait faire. Se rallonger pour donner l’illusion qu’il s’éloignait, se rapprocher encore un peu plus, ou alors ne rien faire du tout ? Pour ne pas trop avoir à réfléchir, il préféra ne rien faire du tout, c’était beaucoup mieux ainsi d’après lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:01

    Lucy ne put s’empêcher de rire doucement certes mais cela montrait qu’elle était un peu plus détendue, voir beaucoup plus détendue qu’au début. Il est vrai qu’avant il y avait le médecin mais il y avait aussi l’attitude déconcertante de son ex fiancé qui était toujours l’homme de sa vie, tout cela avait joué de manière défavorable au niveau des pensée de la jeune femme, elle pensait vraiment que tout était vraiment fini, elle était tombé de haut car même si elle savait qu’il y avait peu d’espoir pour qu’il veuille au moins la regarder dans les yeux mais il y avait une lueur d’espoir et cette fois-ci, elle avait envie d’y croire, c’était la seule chose à laquelle elle pouvait encore s’attacher… C’était l’être le plus cher qu’elle avait au monde, le seul depuis que leur fils était mort, elle savait que la route serait encore longue et pénible mais elle savait qu’il serait moins pénible qu’avant ce qui était déjà ça de gagner, elle savait que ce n’était pas bien mais elle ne pouvait pas s’empêcher de voir grandir son espoir, peut-être qu’il allait même lui reparler à nouveau, enfin tout sauf de son hospitalisation ! Et il fallait avouer que ça commençait fort, ses répliques évoquées doucement et tendrement leur passé commun, mais l’amertume était aussi présente car elle s’en voulait d’avoir fuit et tout gâcher… Mais elle décida de se concentrer sur le bonheur que ça lui procurait, elle espérait qu’Andy était lui aussi heureux qu’elle à présent. En rentrant dans la salle, elle avait vu un homme qu’elle n’avait jamais connu : il était distant, voir même cruel… Heureusement, tout cela avait l’air d’être bien loin, et monsieur avait l’air de vouloir même légèrement plaisanter.

    Je sais…

    Mais elle ne put rien ajouter même si elle aurait adorer rajouter quelque chose de gentil et de touchant, il fallait dire qu’il y avait tant de moments inoubliables lorsqu’ils étaient ensemble… C’était vraiment comme un conte de fée enfin jusqu’à ce qu’il y ait un gros obstacle, la jeune fille avait tendance à tout idéaliser et était tombée de très très haut ! Et elle avait fuit mais elle comptait bien essayer de lui expliquer. Ses cheveux ? C’était une longue histoire et elle n’était pas sûre qu’il veuille qu’elle lui raconte sa vie donc elle décida d’essayer de résumer tout cela en quelques phrases. Le jeune homme avait l’air de regretté ses longs cheveux blonds avec lesquels il aimait tant jouer… Elle lui sourit pour lui faire comprendre que chacun avait ses opinions.

    Disons qu’après tout ce qui s’est passé, j’ai eu du mal à me relever et j’ai eu une période de vide où j’ai tout changé… Même les cheveux y sont passés, je regrette de les avoir coupé et je regrette aussi mon blond naturel. Mais je compte arranger tout ça…

    C’est vrai que cette période était à présent terminée vu qu’elle avait revu Andrew, rien que ça, ça illuminait sa vie ! Elle se sentait sereine, elle s’emballait un peu trop vite mais c’était comme ça avec elle, et elle n’y pouvait rien, elle avait tellement envie de le prendre dans ses bras et de sentir son parfum, celui qu’elle connaissait tant. Mais tout cela avait l’air encore inaccessible pour la jeune femme qui commençait juste à réaliser qu’ils se parlaient à nouveau. Elle le vit rester là, c’était un bon signe d’un côté car ça voulait dire qu’il n’était pas contre l’idée qu’elle se rapproche. Ou qu’il s’en fichait ! Elle lui tendit délicatement un verre d’eau, elle savait qu’il n’oserait jamais le lui demander. Elle espérait que cette petite attention lui ferait plaisir.

    Et comment était l’armée ? Pas trop dur j’espère…

    Elle voulait en savoir un peu plus pour lui, en jouant sur la finesse et la discrétion. Ben oui, il lui avait demandé quelque chose donc elle lui demandait quelque chose en retour, elle espérait qu’il lui répondre avec des détails. Et elle espérait aussi qu’il lui donnerait les raisons qu’il l’avait poussé à rejoindre le clan des soldats. Ca avait son charme mais elle avait peur de le perdre lui aussi à cause d’un accident même si ils n’étaient plus ensemble, les sentiments étaient encore là pour elle tout du moins et ça se voyait de plus en plus. Lucy le regarda dans les yeux, elle savait qu’il en avait bavé plus qu’elle et ce durant toute sa vie et elle en était sincérement désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:01

    Quelques part tout au fond de lui, Andrew essaya de s’imaginer la scène qu’ils étaient en train de jouer tout les deux. Certes, il n’avait qu’à ouvrir les yeux pour le faire, mais ce n’était pas comme cela qu’il voyait les choses. Si la veille, sa meilleure amie Emily lui avait proposé comme éventualité que Lucy se trouvait peut-être toujours à New York, il lui aurait surement ris au nez ! C’est vrai en même temps … Qu’elle était le pourcentage de chances qu’ils se retrouvent tout les deux dans la même ville, pile au moment où le jeune homme revenait de mission ?! Pas très grandes hein … Enfin … En tout cas, Andy se serait imaginé une tout autre scène que celle-là : il l’aurait surement mis à bout pour l’énerver, ou alors tout le contraire, la faire pleurer. C’était comme ça qu’il s’était toujours imaginé leur retrouvaille à vrai dire. Depuis deux ans, il avait intérieurement répéter cette scène à chaque fois qu’il avait deux minutes pour y penser. Et à chaque tentative, il en revenait toujours au même résultat. Jeremy aurait tout donné pour avoir des explications, pour qu’il l’entende dire à quel point elle regrettait et qu’elle était désolé pour tout ! Après quoi, il se serait aussi excuser, et tout serait redevenu comme avant, enfin presque. En une heure à peine, tous ces beaux espoirs s’étaient complètement envolés, comme s’ils n’avaient jamais existés. Le fait d’imaginer qu’ils pouvaient parler ensemble comme deux bons vieux amis qui ne s’étaient pas vus depuis de nombreuses années lui paraissaient tellement stupide ! Et pourtant, c’était bel et bien le cas … D’ailleurs, le beau brun se demandait même comment est-ce qu’il faisait … C’était quelques qui demandait tellement d’effort qu’il n’en croyait tout simplement pas ses yeux … Les rêves étaient si faciles à avouer, comparé à la réalité de la vie …

    " Ouais … "

    Ce fut le premier vrai silence dans leur conversation. Bien sur, ce n’était pas le premier mais c’était beaucoup plus lourd et pesant quand il intervenait en plein milieu d’une conversation … Ne sachant pas du tout comment réagir à cela, il préféra terminer sa phrase par une affirmation, ne pouvant dire autre chose … Et puis, il venait remarquer depuis bien longtemps que Lucy venait de lui sourire. Et ça je peux vous le dire, ça lui réchauffait le cœur comme jamais ! Il le savait, ce n’était plus un de ces sourires crispés et gêné comme elle avait put le faire au début de leur rencontre. Non, c’était vraiment un sourire ! Lui souriant en retour, il ne put s’empêcher de la fixer dans les yeux … Ces yeux qu’il n’avait pas eu la chance de voir depuis … Depuis trop longtemps. Encore une fois, le jeune homme n’arrivait pas à le croire … Il arrivait à avoir une conversation avec la jolie brunette. Et puis maintenant qu’il avait commencé à lui parler de choses vraiment importantes pour lui, il savait très bien qu’Elena ne mettrait pas longtemps à en faire de même. C’était comme au tout début de leur relation. Le jeune soldat se rappelle encore comment il gonflait Lucy pour qu’elle accepte de venir avec lui n’importe où dans la ville … S’il se serait trouvé à sa place quelques années auparavant, il aurait sans doute pété un câble ! Mais heureusement pour lui, elle avait finit par accepter, tellement il l’avait gonflé ! Après ses souvenirs revenus en mémoire, il écouta avec attention ce qu’elle avait à lui répondre. Après quoi, il lui répliqua ensuite :

    " C’est vrai que tu n’aurais pas dut … Enfin, c’est ta vie et tu en fais ce que tu veux. "

    A travers de simple questions tout à fait banal, Andrew arrivait tout de même à lui lâcher les choses qu’il pensait tout au fond de lui, à travers autres choses … Lucy avait beau être blonde de nature, elle n’en restait pas moins idiote, loin de là. Elle devait déjà avoir compris ce que ses paroles pouvaient signifier, et c’est tout ce dont il désirait ! Enfin, ils arriveraient peut-être à quelques choses de vraiment concret … Peut-être. Mais tôt ou tard, le supérieur de la jeune infirmière referait son entrée, et là, il savait très bien qu’il ne reverrait pas Lucy avant un bon bout de temps, pour ne pas dire deux autres années de plus. Qui sait, elle pouvait bien demander sa mutation maintenant qu’elle savait que son ancien fiancé était de retour ! On ne peut pas vraiment dire que ses actes passés montraient qu’elle n’en était pas capable, bien au contraire ! Ne pouvant s’empêcher de repenser à cela, il n’écouta que d’une oreille la question de Lucy. En réalisant enfin qu’il devait répondre quelques choses, Andy ne savait pas quoi répondre … Réponse brève mais complètes, ou plutôt roman et sentiment ? Finalement, le jeune homme opta pour une réponse entre les deux … :

    " Non, pas du tout. Et puis, Dan’, Ethan et Luc étaient présent donc bon … Mais ça m’a beaucoup aidé et d’ailleurs, c’est grâce à ça que j’ai put tenir. Je ne regrette absolument rien. "

    Après quoi, il haussa doucement les épaules. Il continuait à plonger son regard dans celui de la jeune femme, essayant de chercher par delà ses iris la flamme qu’il pouvait voir deux ans auparavant. Bien sur, elle ne s’y trouvait plus. Baissant alors automatiquement la tête, Jeremy se rallongea alors. Et puis, le médecin de garde allait bientôt revenir, alors autant ne pas faire comme si au bout d’une demi-heure il avait déjà désobéi aux ordres, même si c’était parfaitement le cas ^^’.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:02

    Elle ne savait pas ce qu’il cherchait exactement à le regarder ainsi, elle se sentait cependant moins mal à l’aise qu’avant ce qui était déjà ça de gagner. Lucy l’aimait tellement, mais elle se doutait que ça allait être dur de devenir au moins son amie, c’est vrai, une amie à la base, ça ne fait pas souffrir bien au contraire. Et puis, elle voulait éviter à tout prix que son amour ne se voit pas trop, pas avant qu’ils ne se soient vraiment expliqués car elle savait que ça allait être très long, mais elle était prête à faire ces concessions pour lui si jamais il lui demandait, elle se voyait mal changer de sujet et dire « oh au fait, je suis désolée de t’avoir laissé tombé. Et toi tes cheveux n’ont pas changé ! ». Pfff, elle était sûre qu’il la prendrait pour une folle même si c’était à elle de s’excuser. Elle hésitait vraiment à se lancer et le « ouais » d’Andrew ne fit que confirmer ses craintes, redeviendrait-il froid et distant ? Apparemment oui car sa seconde phrase lui glaça littéralement le sang, même ça la piqua au plus haut point, elle devait se douter qu’il se sentirait évincer de la vie de la jeune femme mais elle avait espéré qu’il se serait un peu accrocher à elle comme elle l’avait fait avec lui seulement l’espoir n’était pas souvent partagé… Lucy avaient toujours pensé qu’ils étaient faits pour être ensemble, qu’ils étaient des âmes sœurs et ceux depuis toujours. Mais elle fut vite réveiller lorsque ce dernier parla de l’armée, elle était quand même heureuse qu’il ait pu apprendre quelque chose même si ce n’était pas l’avenir qu’elle avait imaginé pour lui, mais l’important était qu’il avait appris quelque chose.

    Je suis très contente pour toi. Comme on dit, l’important c’est de ne pas avoir de regrets…

    Disons qu’elle préféra arrêter sa phrase maintenant car elle était à deux doigts de tout lui avouer seulement c’était un peu trop tôt pour craquer, ils venaient juste de recommencer doucement à parler et elle ne voulait pas gâcher tout ça ! Elle fit donc comme si sa phrase n’avait pas de suite ce qui était vraiment très pratique pour la jeune femme qui cherchait à faire diversion mais elle n’eut pas à réfléchir longtemps car une femme de ménage arriva et proposa des serviettes pour qu’il puisse se laver si il le voulait. Une fois la femme partie, Lucy reposa toute son attention sur le soldat qu’elle pensait si loin d’elle à présent… C’était tellement dur pour elle de le penser mais c’était la vérité même si il s’était un peu rapprocher d’elle et encore, elle n’était même pas sûre qu’il l’ait fait volontairement donc elle évita de trop s’emballer vis-à-vis de ça. Elle s’éloigna de lui volontairement et se posa devant la fenêtre. A présent, elle ne savait plus quoi dire, ni quoi faire et ce n’était pas la première fois. Avec Andy, c’était souvent comme ça mais d’un point de vue positif ! Elle espérait le faire réagir suite à cet éloignement soudain, elle décida aussi de le « choquer » en ne le regardant plus du tout. Elle posa son regard sur ce qui se passait dans la rue, à vrai dire, elle cherchait quelque chose à lui dire car elle trouvait les sujets qu’ils abordaient vraiment assez banals et ce n’était pas ce qu’elle rêvait pour eux ! Elle laissa évidement quelques minutes de silence pour prolonger les craintes du beau brun, elle avait envie de lui faire peur pour savoir si il l’aimait encore ou s’il avait juste envie d’avoir des explications sans plus car elle en avait vraiment marre de se faire des illusions ! Après avoir réfléchit longuement mais sûrement, elle se retourna vers lui : c’était décidé, elle allait essayé de tout lui dire. Ses petits yeux étaient à présent larmoyants en repensant à leur fils décédé et Andy si désespéré de ne pouvoir rien faire, et leur couple qui avait été gâché car elle n’avait pas eu la force d’affronter leur problème, le plus gros qu’ils avaient rencontré jusqu’ici !

    Si tu savais comme je regrette Andy, je suis vraiment désolée… Je ne voulais pas te faire souffrir, je n’aurai pas du être jalouse et faire tout un plat de cette histoire. Et je m’en suis rendue compte trop tard car, à cause de moi, notre fils est mort. Je suis aussi désolée de t’avoir tenu pour responsable de tout ça, je ne voulais pas te faire souffrir, je ne sais pas pourquoi je t’ai accusé… Je suis désolée…

    A vrai dire cela résumait très bien ce qu’elle ressentait et ce qu’elle avait ressenti depuis que leur fils avait eu son accident, elle avait enfin dit qu’elle était désolée, ce n’était pas tout mais c’était déjà ça ! Elle savait que ce n’était pas des explications mais elle exprimait au moins ce qu’elle ressentait et c’était sincère car ce n’était pas son genre de pleurer pour rien, enfin pas de pleurer de tristesse… Donc Lucy était peut-être sentimentale mais elle savait reconnaître ses tords et elle espérait que le jeune homme le prendrait en considérations, elle plongea ses petits yeux noisettes dans ceux bleu azur de son ex fiancé qui était toujours celui qui faisait battre son cœur… Elle lui laissa donc l’opportunité de dire quelque chose voir de faire quelque chose, n’importe quoi mais quelque chose ! Elle essayait d’imaginer une autre scène, celle où il ne ferait rien du tout ce qui serait vraiment terrible car cela prouverait qu’il n’en avait plus rien à faire d’elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:02

    Cela faisait bien trop longtemps que les deux jeunes discutaient de tout et de rien alors qu’ils ne s’étaient pas vus depuis deux ans. On aurait presque dit deux vieux amis à les voir comme ça … Mais surement pas deux vieux fiancés ! Dans certaines histoires, le couple finit parfois par rester amis, ou alors à ne plus du tout se voir comme deus anciens amis, ayant complètement tourné la page. Or, ce n’était pas absolument pas ce qu’Andrew désirait pour eux. Lucy n’était pas une de ses bonnes vieilles copines de lycée ! Non, c’était la mère de son fils, mais surtout la femme de sa vie. Le jeune Lewis n’était pas du tout du genre à croire au destin, et encore moins au âme-sœur. Mais depuis qu’il connaissait la jeune femme, il avait tout de suite sut que c’était avec elle et elle seule qu’il voulait passer le reste de sa vie. Mais à présent, il n’était plus sur de rien. IL n’arrivait même pas à croire qu’elle se trouvait maintenant devant lui, et qu’elle ne s’était pas enfuit en courant depuis tout à l’heure. Rien que le fait qu’elle reste près de lui le rendait dingue ! Pas dingue dans le sens de fou, mais plutôt dans le sens qu’il n’y comprenait plus rien du tout ! Lucy pouvait être si imprévisible, qu’il ne la reconnaissait même plus. Pour le peu qu’il lui avait parlé, ce n’était plus la même avec qui il s’était fiancé. Même s’il avait du mal à se l’avouer lui-même, il n’avait plus envie de rester avec elle dans sa chambre, c’était beaucoup trop dur pour lui. A chaque fois qu’il croisait son regard, il avait envie de fondre en larmes tellement cela lui faisait du mal. Il l’aimait, et c’est ça qui allait le détruire de l’intérieur. A chaque parole qu’elle prononçait, Jeremy était encore plus déstabilisé. Elle lui parlait vraiment comme si de rien ne s’était jamais passé entre eux, comme de bons vieux amis et cela, Andy ne pouvait le supporter plus longtemps. Alors qu’il avait la ferme intention de se lever pour partir loin, très loin, de Lucy, une femme de ménage entra, et la jeune infirmière reprit alors la parole sur son métier.

    " Non, je n’en ai aucun. "

    Andrew n’avait plus envie de se casser la tête avec de longues phrases imcompréhensibles et qui n’avait ni queue ni tête. Tout ce qu’il voulait, c’était en finir au plus tôt avec tout ça ! Peut-être que comme elle venait de le dire, il le regretterait toute sa vie s’il s’en allait maintenant, mais à part preuve du contraire, elle ne voulait plus de lui. Andy en était certain, Lucy avait complètement tourné la page * Histoire de Lucy E. Smith et Andrew J. Lewis *. C’était d’ailleurs l’une des raisons principales qui faisait qu’il n’avait plus du tout envie de la voir. Peut-être qu’elle pensait tout simplement que le jeune soldat en avait fait de même de son côté, mais comment pouvait-elle penser une telle chose alors qu’il venait de dire devant elle qu’il l’aimait toujours ?! Sur le moment, il eut envie de lui mettre une baffe tellement elle pouvait être stupide ! Or, c’était lui le plus stupide des deux dans toute cette histoire. Il ne savait absolument pas ce que la jeune femme pouvait bien penser de toute cela, mais il ne pouvait penser de telle chose, il ne le pouvait pas ! Sur le coup, il eut envie de lui dire qu’il s’était remarié. C’était peut-être une façon comme un autre de se * débarrasser * d’elle, mais ça serait surement la plus efficace selon lui. Au moins, il ne pourrait plus la faire souffrir, et lui ne souffrirait plus en la voyant. Tout ce qu’il désirait à présent, c’était soit partir de là et ne plus jamais la revoir, soit se lever d’un coup, poser ses lèvres sur les siennes et lui dire à quel point il pouvait l’aimer. Chose qu’il ne pouvait faire à cause de ce satané genou !

    " Je … "

    Andrew n’en revenait pas, mais alors absolument pas ! Lui qui n’attendait que ça depuis deux ans, Lucy lui avouait enfin. IL avait toujours voulu savoir le pourquoi du comment, savoir ce qu’elle pensait vraiment de toute ça, de lui-même ! Et maintenant, voilà qu’elle lui avouait tout ça dans une chambre d’hôpital, comme s’il était sur son lit de mort. Le jeune homme ne savait absolument plus quoi dire, et Lucy l’avait bien compris. IL ne voulait pas parler directement sans réfléchir à ce qu’il voulait vraiment dire. Non, il voulait vraiment choisir les mots qui exprimaient le plus possible ce qu’il repensait de tout ça. Maintenant, il ne pensait plus du tout à ma fuite, ou même quelques choses d’autres d’aussi stupide ! Tout ce qu’il voulait vraiment, c’était la prendre dans ses bras. Fait exprès, elle était beaucoup trop loin de lui. D’après lui, cela voulait simplement dire qu’elle ne voulait pas être trop près pour ne pas lui donner de faux espoirs, ou alors quelques choses comme ça … Depuis qu’elle avait prononcé tout ses mots qui font si mal à entendre, Andrew n’avait pas sillé une seule fois du regard. Il voulait être vraiment mais vraiment certain qu’elle ne lui jouait pas une mauvaise blague. Apparemment, ça n’en était pas une. Soufflant alors comme pour être sur de ce qu’il voulait dire, il lui répondit :

    " Tu as l’air de dire que tout est de ta faute, que tu es la seule fautive dans cette histoire. Tu crois vraiment que ton fils aurait voulu t’entendre dire ça ?! Moi je ne crois pas. Dans un couple, on est deux, alors si quelques choses ne vas pas, ce n’est pas que de ta faute. C’est vrai que d’après moi, tu n’aurais pas dut t’enfuir comme tu l’as fait, mais on ne revient pas en arrière, et tu le sais mieux que personne … Si tu savais comme tu m’as fait souffrir Lucy ! En deux jours, j’ai perdu les deux êtres qui m’était le plus cher … Mais maintenant que j’ai l’occasion d’en retrouvé un seul, je ne compte pas laisser ma chance me passer sous le nez ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:03

    La jeune voulait encore croire que tout était encore possible mais après ce début de conversation très bizarre, elle ne savait vraiment plus comment envisager les choses, elle avait mal commencé mais il fallait bien que l’un d’entre eux commence à parler, non ? Et puis, elle savait qu’Andy n’allait pas tarder à lui faire des reproches ou à lui demander des explications, ce n’était pas son genre de rester là sans rien dire ! C’est donc elle qui brisa la glace en s’expliquant, en lui expliquant pourquoi elle était désolée et elle espérait vraiment qu’il arriverait un jour à lui pardonner cette grave erreur qui n’aurait jamais du exister, elle n’aurait pas du le laisser, et ce n’était pas la peine qu’il le dise, elle l’avait su dès qu’elle avait posé les yeux sur lui, c’était un homme brisé de l’intérieur et ça, seul elle pouvait le savoir sans qu’il avoue ses sentiments vis-à-vis de la plus mauvaise décision qu’elle ait prise de sa vie ! Elle releva la tête après l’avoir baissé quelques instants, elle avait vraiment honte de ce qu’elle lui avait fait endurer. Et en plus, il en rajoutait une couche ce qui la blessa elle aussi, il pensait quoi ? Qu’elle l’avait quitté car ça l’arrangé ? Car ça faisait bien d’être célibataire ? Bien sûre que non, elle l’aimait et elle l’aime encore et elle l’aimera toujours ! Elle le regarda comme pour lui faire comprendre ce qu’elle ressentait pour lui tout en ajoutant :

    Je sais que ça t’as blessé mais je ne l’ai pas fait pour moi… La fuite m’avait semblé être la meilleure des solutions mais je me suis trompée. Je sais que c’est trop tard pour m’excuser mais… Je devais te le dire car la vérité est ce qu’on doit avouer aux personne qu’on aime...

    Elle lui devait la vérité et par la même occasion, elle lui avouait qu’elle l’aimait encore de façon très discrète et très subtil mais elle savait qu’il avait le sens des détails et qu’il comprendrait ce qu’elle voulait dire par là, de plus, ce n’était pas très dure. Après tout, il lui avait lui-même avoué indirectement ses sentiments devait son supérieur, non ? Déjà, ça c’était fait pour la jeune femme qui voulait vraiment savoir ce qu’il éprouvait pour elle ! Elle savait qu’il allait la regarder encore et encore, comme pour vérifier qu’elle ne lui faisait pas de blague ou qu’elle ne lui mentait pas et la jeune femme ne lui en voulait pas du tout car elle trouvait ça normal qu’il ait du mal à lui accorder toute sa confiance après qu’elle l’ait laissé, elle mit nerveusement ses cheveux en arrière, elle voulait tellement lui expliquer mais elle avait peur de ne pas trouver les mots justes pour Andy, pour qu’il essaye de la comprendre et c’était dur pour elle de rester là, sous le regard de son ex fiancé qui en avait sûrement rien à faire de ses excuses et de ces débuts de larme, il devait peut-être même dire que c’était bien fait pour elle. Mais non, rien de cela, il s’accusait lui aussi automatiquement sans qu’elle ne le fasse car pour elle, c’était la seule responsable. C’est vrai, si on y repense, si elle n’avait pas fait un plat de tout ça, ils ne se seraient pas disputés et auraient mieux veillé sur leur fils ! Ce remord la rongeait depuis toujours mais quelque chose lui disait qu’il n’avait pas refait sa vie, qu’il n’avait jamais oublié ce traumatisme, elle non plus et ça se voyait très clairement.

    Tu ne dois jamais pensé que c’est ta faute, je suis tellement désolée de t’avoir fait croire ça… J’espère que tu pourras un jour me pardonner et ne pas me considérer comme la femme qui t’as fais souffrir et qui continue.

    Elle se rapprocha de lui et s’assit sur la chaise qu’elle occupait avant que son ex fiancé ne lui tende le bras, c’était très difficile pour elle de dire tout ça, elle aimait beaucoup leur fils et c’était une partie de lui et une partie d’elle, c’était quelque chose de magique et quand il a disparut ce fut vrai choc et elle avait prit la fuite. Elle savait que c’était lâche mais que pouvait-elle faire d’autre ? Elle se voyait mal se lever aux côté d’Andrew et de faire comme si de rien était car e n’était pas du genre de la maison. Une fois assise, elle fondit en larmes, elle était vraiment très sensible et s’être retenue jusque là était un vrai miracle, elle savait qu’il la connaissait mieux que personne et qu’il connaissait son caractère. Elle savait aussi qu’il ne pouvait pas se lever et bien si jamais il avait besoin d’elle, il pouvait toujours lui demander de se lever et de lui donner ce qu’il voulait mais, en attendant elle pleurait et n’arrivait pas à s’arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:03

    Andrew repensait encore à ses paroles qu’il venait de prononcer lorsqu’il remarqua le visage de son ancienne fiancée. Lucy restait-là, plantée devant lui, à le fixer inlassablement. Le pire dans tout ça, c’était qu’elle avait l’air comme " choquée " par ce qu’il venait de dire. Mais le jeune homme ne regrettait absolument pas ses paroles. Non, il pensait le moindre mot, la moindre phrase. Tout était sorti du plus profond de son cœur, et il n’allait pas s’excuser pour les avoir prononcer. Surtout que d’un côté, il était en train de lui dire qu’ils étaient tout les deux aussi fautifs l’un de l’autre, alors pourquoi lui lançait-elle ce regard aussi pénible à supporter ?! Heureusement pour lui, Jeremy avait toujours appris à ne pas baisser les yeux quand il se trouvait dans ce genre de situation. Mais s’apercevoir qu’il s’agissait de Lucy devant lui, rendait cette situation encore plus pénible. Il continua alors à la regarder dans les yeux, en attendant qu’elle daigne bien lui répondre quoi que ce soit. Peut-être que le moment où elle devait prendre la fuite une seconde fois se produirait maintenant, qui sait … Depuis le moment où elle s’était aperçu qu’il s’agissait de lui, elle avait voulu partir de cette chambre, alors pourquoi pas maintenant ? Mais apparemment, Andrew se trompait encore sur son compte. Elena n’avait pas l’air de vouloir partir d’ici, contrairement à ce qu’il aurait put penser. Non, elle préféra de loin lui répondre, et encore une fois, elle vida complètement son sac.

    " Ca, j’avais remarqué que tu n’avais pensé qu’à toi … Eh bien sur, tu n’as pas jugés bon de m’expliquer tout ça au bout de deux ans ! Et moi qui m’en voulais à mort depuis toujours … Je ne savais même pas pourquoi tu étais partie comme ça, mais bien sur, tu oses me dire que tu m’aimes toujours ! Désolé, mais laisses-moi en douter … "

    A présent, Mister Lewis ne la regardait même plus. Ce n’était pas du tout parce qu’elle le dégoutait, ou quelques choses comme ça, mais il ne pouvait pas la regarder dans les yeux après s’être énervé comme ça. Depuis le début de leur " véritable " conversation, Andy s’était toujours retenu pour essayer de lui parler convenablement. C’était soit il partait en sucette et lui parlait comme il venait de faire, soit il s’effondrait en larmes. La question ne se posait même pas … Mais quelques parts, le jeune soldat espérait vraiment que ses paroles blessantes la feraient un peu plus réfléchir. Bien sur qu’il voulait lui dire qu’il lui pardonnait tout, qu’il l’aimait encore et même plus, mais il pensait simplement que ses mots-là pouvaient encore attendre, un peu au moins … Il voulait simplement qu’elle ressente un tant soit peu ce qu’il avait ressenti, mais il ne voulait en aucun cas lui faire du mal … Même si cela devait être le cas à présent.

    " Je ne t’ai jamais considéré comme cette femme-là ! Au contraire Lucy ! Et tu sais très bien que je te pardonne, même si j’ai eu l’air de te prouver le contraire il y a quelques minutes … Parce que … Parce que tu es la femme que j’aime et que j’aimerais toujours, même si je suppose que tu ne veux plus de moi maintenant, et que tu veux passer à autre chose … "

    En même temps qu’il lui répondait, la jeune infirmière s’était rapprochée de lui. Andy ne savait pas du tout si c’était simplement parce qu’elle avait besoin de s’assoir, ou bien si c’était simplement parce qu’elle voulait être plus proche de lui. Il la regarda faire, sans rien ajouter. Que pouvait-il bien ajouter de toute façon ?! Alors qu’il pensait qu’elle allait lui lancer un sourire tout mignon, ou même qu’elle allait lui confirmer qu’elle ne voulait vraiment plus de lui, elle se mit à pleurer. A ce moment-là, Andrew ne savait plus du tout comment se comporter avec elle. En même temps, il passait du banal à la colère, de la colère à la peine … C’est vrai que c’était vraiment déstabilisant pour n’importe qui … Mais surtout pour Lucy. Alors qu’elle pleurait toujours près de lui, Andy fit quelques choses qu’il regretta très vite. Il commença alors à se tourner sur son lit, pour se mettre dans une position assise, ses jambes dans le vide. Il serrait les dents pour ne pas que ses points sautent, alors qu’il essayait de prendre Lucy par les épaules. Une fois qu’il sentait ses épaules contre ses paumes, il ressentit quelques de très … Etranges. En même temps, cela faisait deux ans qu’il n’avait pas " touché " la femme de sa vie … Il fit alors en sorte qu’elle se lève, avant de la prendre complètement dans ses bras, et de sentir son souffle sur sa propre épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:03

    A présent, elle savait qu’elle ne pourrait plus revenir en arrière car le sujet était lancé, d’un autre côté ça l’arrangé car c’était essentiel de mettre les choses à plat pour essayer d’avancer. Elle avait essayé d’avancer toute seule après son départ mais ce fut très dur et même impossible, une fois qu’elle s’en était rendu compte, sa vie devint à nouveau triste et fade, elle ne savait plus quoi faire de sa peau. Bien sûr elle avait son métier mais le côté professionnel n’est que le tiers voir le quart d’une vie et donc ça ne suffisait pas pour faire le bonheur de mademoiselle Smith qui ne voulait qu’une seule chose : retrouver Andy seulement elle se voyait mal retourner chez eux et lancer le sujet… Tout ça lui avait appris qu’il fallait toujours affronter les problèmes même si ils étaient très très pesants et après avoir essayé de s’enfuir à nouveau en revoyant Andy, elle se rendit compte qu’elle allait faire la même erreur qu’il y a deux ans. Tout ce qu’il ajouta la fit encore plus souffrir, elle n’avait pas pensé qu’à elle, elle n’avait pensé à personne, elle avait juste prit la fuite et espéré que tout allait s’arranger : soit ils passaient à autre chose soit ils allaient se retrouver… Pour l’instant ils parlaient de ce qui s’était passé, de ce dont ils auraient du parler bien avant mais ça c’était sa faute car elle était partie. Elle était prête à tout prendre à la figure, toute la frustration et la colère de son ex fiancé qui avait du souffrir beaucoup plus qu’elle car visiblement, il pensait qu’elle n’avait plus aucun sentiment pour lui. Et c’était totalement faux et elle était décidé à le raisonner !

    Arrête de me crier dessus ! J’ai prit cette décision sur un coup de tête et je ne te dis que la vérité. Je pensais que tu serais plus heureux sans moi, sans une fiancée dépressive : voilà la raison de mon départ.

    Elle ne put rien ajouter de plus car il ajouta une autre petite tirade, elle espérait de tout cœur que celle-ci n’allait pas être assassine sinon elle allait sûrement essayer de se jeter du cinquième étage après qu’elle ait fini sa garde. Lui seul pouvait lire dans ses pensées et si il n’y arrivait plus, ça serait la fin pour elle, elle avait encore tellement de chose à lui dire et à lui avouer, elle souhaitait qu’il ne lui couperait pas son élan en lui glaçant une fois de plus le sang. Mais la seconde partie était beaucoup moins cruelle que la première, elle commençait peu à peu à penser que peut-être, une fois l’orage passé, ils pourraient essayer de se comprendre et d’en reparler plus doucement. Mais non, il fit même plus, il lui pardonna toutes ses fautes en moins de deux minutes ! La jeune femme était vraiment scotchée par cette réaction et sa surprise ne fit que grandir quand il la prit dans ses bras. Evidement elle profita de cette étreinte pour sentir le doux parfum qui lui avait tant manqué et pour poser sa tête sur l’épaule d’Andy. Puis elle commença à se calmer et se détacha un peu de lui à son grand regret pour pouvoir sécher ses larmes. Elle comptait bien éclaircir les choses et lui dire qu’elle l’aimait et qu’elle ne voulait pas tourner la page.

    Comment peux-tu penser ça !? Je voudrais toujours de toi dans ma vie… La vérité c’est que je ne peux pas vivre sans toi, tu m’as tellement manqué…

    Rien que sa présence lui faisait du bien, elle se sentait revivre même si leur relation n’était plus comme elle l’était avant… Elle comptait bien essayer d’arranger les chose du mieux qu’elle le pourrait avec l’aide d’Andrew qui n’avait pas l’air de vouloir la rabaisser, bien au contraire. Elle le regarda, lui sourit et remit ses jambes sur son lit, heureusement les points n’avaient pas sautés et elle pouvait se sentir légère car elle lui avait tout avoué sans rien lui cacher. La jeune femme retourna auprès de lui et s’assit sur le lit à ses côtés profitant de la petite place qu’il y avait de libre. Lucy le regarda et lui caressa doucement la joue pendant que son autre main lui apportait un verre d’eau et oui, elle ne voulait pas qu’il se déshydrate ! Tu devrais boire un peu… Elle se demandait comment il allait réagir à tout ce qu’elle venait de dire mais elle décida de reprendre la parole cette fois-ci sans pleurer. Autant tout lui dire et se sentir encore plus soulagé, elle voulait qu’il se sente en confiance avec elle et qu’il soit le père de tous ses enfants si il voulait en avoir d’autres, elle prit le risque de dévoiler ses sentiments en espérant qu’il ferait pareil même si c’était de la haine et de la colère…

    Je sais que je ne pourrai pas effacer ce que j’ai fait mais je voulais que tu saches que je regrette. Mon plus grand rêve, depuis que je te connais, est de fonder une famille avec toi parce que je t’aime...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:03

    S’apercevoir que la femme de sa vie allait aussi mal, rendait le jeune Lewis encore plus malheureux qu’il ne l’était déjà. Le fait de la voir pleurer devant lui, était le signe qu’il avait tout fait de travers ! Lui qui avait tellement voulu tout faire correctement, à petits pas en essayant de parler doucement avec Lucy, se rendait alors compte qu’il avait vraiment tout gâché ! La preuve, elle en pleurait même. Depuis qu’ils s’étaient mis ensemble, Andrew s’était toujours promis de veiller sur la jeune femme quoi qu’il arrive, coute que coute. Et voilà que maintenant, c’était lui la cause de tous ses ennuis. A voir le visage aussi sombre et sans sourires de Lucy le rendait malade … Et d’ailleurs, le jeune homme sentait bientôt lui monter les larmes aux yeux … Il n’avait pas le droit de lui crier dessus, et surement qu’avec ça, il avait dut alerter tout l’immeuble où ils se trouvaient ! Mais tant pis … Il se fichait pas mal qu’on le surprenne comme ça, tant que Lucy pleurait toujours près de lui. Après quoi, elle se leva bientôt et il put enfin la serrer dans ses bras. Approchant alors doucement une main sur ses cheveux devenus noirs, Andy lui caressa doucement la tête, comme avant. Il essayait tant bien que mal de la consoler un peu, même s’il le savait, ce n’était pas ça qui allait tout changer. Il avait fallut deux ans pour qu’elle arrive à lui dire ce qu’elle ressentait, alors toute sa tristesse accumulée n’allait pas s’envoler en deux minutes.

    " Comment as-tu put penser cela ne serait-ce qu’un instant ! Je ne peux pas vivre sans toi ! Et te perdre toi aussi à été aussi dur que de perdre notre fils ! "

    Bien sur, Andrew avait arrêté de crier. Mais tout au fond de lui, il ne pouvait s’empêcher d’être en colère contre la jeune femme. Comment avait-elle put penser cela … Mais en mêle temps, il se rendit bien vite compte que c’était exactement ce qu’il avait pensé d’elle. En fin de compte, ils étaient pareils, avec le même état d’esprits l’un de l’autres. Baissant alors une nouvelle fois la tête, Andy se laissa rallonger sur le lit, mais il lui était maintenant impossible de regarder Lucy dans les yeux, comme avant. Il avait tellement envie de fondre en larmes, qu’il ne voulait pas qu’elle le voit dans cet état. Il avait si honte de lui ! Les yeux humides, la tête baissée, il ne regardait pas ce qu’elle faisait jusqu’à ce qu’elle lui apporte un verre à boire, qu’il refusa poliment d’un signe de tête.

    " Je t’en supplie, ne me quittes plus Lucy "

    Il n’avait pas du tout la tête à boire, à parler d’autre chose ou n’importe quoi d’autres ! Tout ce qu’il voulait, c’était en finir une bonne fois pour toute avec toute cette histoire. Lorsqu’il regarda ensuite la jeune femme dans les yeux, il ne put plus s’en détacher un seul instant. Il n’avait pas grandi, c’était toujours cet adolescent qui suppliait une jeune fille d’accepter de sortir avec lui, ne serait-ce qu’un soir. Sauf qu’à présent, Jeremy lui demandait de vivre avec lui, pour toujours. Ils n’avaient plus seize ans. Lui répondre en lui expliquant qu’il l’aimait aussi, était quelques choses de bien trop dur pour lui. Bien sur qu’il l’aimait, qu’il avait envie de le crier sur les toits, mais lui dire " je t’aime " maintenant … Ce n’était pas possible pour lui. Lucy se trouvait maintenant tout près de lui, et Andy eut envie de l’embrasser, pour lui prouver à quel point il tenait à elle. Seulement, il ne savait pas si elle en avait vraiment envie. Et puis, si elle acceptait de restait avec lui, de ne plus le quitter, il aurait bien le temps de lui exprimer son amour … Lui souriant alors doucement, d’un regard amoureux, une voie le fit alors sursauter. Se retournant alors très vite, il remarqua que le supérieur de Lucy était revenu. Il les regardait chacun leur tour d’un air assez suspect, mais le médecin n’avait pas l’air de vouloir poser des questions … Heureusement pour eux ! S’adressant alors à Lucy, il s’exprima :

    " J’espère que vous n’avez pas trop importuné ce patient, Mlle Smith … Surtout qu’il peut à présent rentrer chez lui, mais il aura sans doute besoin d’aide pour ça. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy E. Smith

Lucy E. Smith

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 29
• GROUPE : { THE RESISTANT
• CITATION : True Love Never Dies
• HUMEUR : So Bad...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy Iconbethanygaleottibi
Date d'inscription : 05/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Andrew...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:04

    La jeune femme était de plus en plus heureuse d’avoir retrouver Andy qui n’avait jamais quitté cette ville, celle où était tous leurs souvenirs ensemble, avec leur fils ce qui la touchait énormément. Andrew avait toujours été un éternel sentimental et il pouvait même se montrer très romantique quand il le voulait ce qui faisait très souvent sourire Lucy qui adorait qu’il se comporte comme tel. Elle fut encore plus touchée par ses paroles, elle s’en voulait d’avoir cru tout ça mais elle avait été tellement mal que son jugement avait été plus qu’alterné ! La vie était trop courte et elle le savait à présent, il fallait qu’elle profite de chaque instant et c’était ce qu’elle s’efforçait de faire à présent en tout lui révélant car elle se doutait qu’il avait du penser des choses affreuses à son sujet comme « elle m’a quitté car elle ne m’aimais plus » ou « elle a du rencontré quelqu’un d’autre » ce qui était impossible pour la jeune femme ! Quelque chose lui faisait sentir que son ex fiancé était aussi troublé qu’elle et il fallait l’avouer, elle ne l’avait jamais vu pleurer car elle l’avait quitté dès que fils fut décédé… Elle ne l’avait jamais imaginé pleurer car elle l’imaginait beaucoup plus fort que ça, un genre de robot qui ne pouvait jamais craquer mais cette fois-ci, il lui prouva le contraire en s’emportant contre elle. Cependant, leur conversation avait prit une allure beaucoup plus positive où lui aussi lui avouait qu’il ne pouvait pas vivre sans elle. Et le reste fut beaucoup plus surprenant, décidément cette journée était placée sous la surprise : il ne voulait pas qu’elle le quitte. C’était tout ce qu’elle avait besoin d’entendre pour l’instant. La petite femme brune allait donc lui répondre qu’elle lui promettait de ne plus jamais le quitter après tous ses aveux, elle se voyait mal dire le contraire alors qu’elle était amoureuse de lui seulement son supérieur arriva juste au moment où Andy avait décidé de s’avancer vers elle. Elle se rappelait du bon vieux temps en souriant, ils avaient toujours du mal à s’embrasser dans les lieux publiques sans que quelqu’un ne les interrompe. Elle se tourna vers le médecin, à vrai dire, elle se fichait de ce qu’il pouvait penser, l’important était Andrew et elle maudissait le Dr Moudot pour les avoir empêché de s’embrasser enfin !

    Je ne pense pas avoir été trop méchante avec lui…

    Elle regarda sa montre, sa garde était finie depuis plus de dix minutes, le temps avait l’air d’avoir défilé sous ses yeux sans qu’elle s’en rende compte, le docteur sourit néanmoins et s’en alla après avoir fait signé les papiers de sortie au beau brun. A vrai dire, elle ne savait plus quoi dire, elle restait plantée là, le regardant, il avait l’air d’avoir les yeux humides à moins qu’elle ne devienne complètement parano ce qui était possible. Et c’est donc ce doute qui la coupa, histoire de ne pas paraître pour une folle. Elle se leva du lit et rassembla les affaires que son ex fiancé avait laisser dans la chambre et elle lui tendit la montre avec un léger sourire, depuis deux ans, elle ne s’était jamais sentie aussi heureuse : elle avait pu s’expliquer avec l’homme qu’elle aimait le plus au monde même si ils devaient déjà se quitter enfin sauf si il voulait qu’elle l’aide vu que d’après le médecin « il aura sans doute besoin d’aide pour cela » mais elle ne voulait pas s’incruster, il lui avait dit de belles choses qu’elle n’oublierait jamais mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il l’invite chez lui et encore moins aujourd’hui ! Elle se tourna vers lui et posa ses affaires à côté du propriété suturé.

    Je te promets que je ne te quitterai plus. J’ai fais une erreur et je compte bien ne pas refaire la même.

    Lucy l’aida à se remettre sur pieds, doucement, ses points avaient l’air de tenir mais monsieur savait qu’il ne devait pas plier ce genoux, elle savait à quel point s’était difficile mais si il ne voulait pas passer sa vie à l’hôpital, il devait suivre ces instructions. Pour ce qui est de l’aide, elle décida de le laisser choisir la personne qu’il voulait pour le raccompagner car elle ne voulait pas lui en demander trop^^… Elle lui sourit et ajouta :

    Dis-moi qui veux-tu comme accompagnateur, que je le prévienne...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://treehill-rpg.superforum.fr
Andrew J. Lewis

Andrew J. Lewis

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 27
• GROUPE : Soldiers !
• HUMEUR : Plutôt maussade ...
• Identity Photo : When The Past Is Here... { Andy James011
Date d'inscription : 06/09/2008

# YOU & TWB
# LOVE: Toi, et pour toujours Lucy ...
# RELATIONS:
# SANTE:
When The Past Is Here... { Andy Left_bar_bleue100/100When The Past Is Here... { Andy Empty_bar_bleue  (100/100)

When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitimeSam 6 Sep - 19:04

    Sur le moment, Andrew eut des envies de meurtre … Non pas qu’il avait envie de tuer Lucy, ou de se tuer lui-même, mais plutôt envie de tuer cette espèce de gorille en blouse blanche ! Pourquoi est-ce qu’il avait fallut qu’il arrive au mauvais moment, lui ?! Enfin … En même temps, il lui apportait quand même une bonne nouvelle : il pouvait enfin sortir de cette horrible chambre ou tant de choses horribles c’étaient produites ! Bon ok, il était tellement heureux qu’il en venait à dire n’importe quoi … Mais je peux vous affirmer que si le médecin lui avait dit qu’il devait encore rester là plus d’une minute de plus, il lui aurait surement sauté à la gorge dans l’espoir de l’étrangler ! Avec un genou comme ça, il se serait peut-être fait mal avant d’avoir posé un seul pied par terre, mais c’était beau de rêver ! ^^’. Et puis, Andrew avait toujours gardé espoir, enfin presque. Et maintenant qu’il avait à nouveau une raison de vivre, il ne voulait pas tout gâché maintenant. Seulement, un gros, très gros, problèmes allaient persister, et surtout s’il continuait à voir Lucy … Enfin, il ne voulait pas en parler maintenant. Il ne voulait pas avoir le cœur brisé une nouvelle fois. Les paroles du " gorille " le firent quand même sourire. Juste après la réplique de Lucy, Andy s’empressa d’ajouter à sa suite :

    " Elle ne l’a pas été "

    Pendant les minutes qui suivirent, Andrew eut l’occasion de signer quelques papiers pour il ne savait trop quoi, qu’on lui rende quelques affaires comme sa montre, qu’il puisse tranquillement se réveiller, alors que son ancienne ( future peut-être ) fiancée se trouvait toujours dans la salle de soin. Le médecin n’avait pas l’air d’avoir remarqué sa présence, surtout qu’il avait toujours le nez plongé dans le dossier du jeune soldat. Il semblait vouloir lui demander quelques choses, mais il ne remua pas les lèvres. Intrigué, Jeremy essaya de lire par-dessus son épaule puisqu’il lui tournait le dos, mais impossible de voir quoi que ce soit tellement ce " gorille " était carré. Andy lança alors à Lucy un regard inquiet, comme pour lui demander de regarder ce qu’il faisait … Après, il ne savait pas très bien si elle avait compris ce qu’il lui demandait, mais bon … Il ne s’en préoccupa plus, et essaya de se remettre sur pieds, pas facile, mais il y parvint tout de même. Après quoi, Lucy lui demanda qui elle devait prévenir. Comme son supérieur était toujours présent, il ne savait pas comment lui faire comprendre sans éveiller les soupçons.

    " Appelles ma fiancée, s’il te plaît "

    Il lui souria alors, avant de s’apercevoir que le " gorille " le fixait toujours. IL avait tellement envie de le secouer comme un poirier afin qu’il vide un peu son sac, qu’il lui lança à la place un regard noir. Il commençait vraiment à l’exaspéré celui-là ! Enfin, le médecin lui tendit la main, comme s’il avait envie de quitter la pièce ! Enfin ! Sans attendre une seconde de plus, Andrew attrapa vite fait bien fait sa main, et laissa le supérieur de Lucy partir. Il finit alors de remettre sa montre sur son poignet gauche, et regarda la jeune infirmière.

    " Par contre lui, il faudrait peut-être songer à le quitter … "

    Bien sur, Jeremy disait cela en plaisantant, mais au fond de lui, il le pensait un peu … Mais déjà, il faisait un peu d’humour, ce qui était un bon signe. Après, il avait très bien entendu ce que Lucy lui avait dit quand il y avait encore le médecin près d’eux, mais il ne savait pas quoi répondre. Et puis, il en avait déjà assez entendu comme ça pour le moment. Tout ce qu’il voulait, c’était rentrer chez lui ^^.


Sujet terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




When The Past Is Here... { Andy Empty
MessageSujet: Re: When The Past Is Here... { Andy   When The Past Is Here... { Andy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
When The Past Is Here... { Andy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» YOU NEVER GET RID OF YOUR PAST (pv)
» Plouay (3 éliminés)
» the haunting past. - Huck
» [Campagne][Le Chemin vers Carcosa][Pack 1] Les Échos du Passé / Echoes of the Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« THE WAR BEGINS » :: .. NEW YORK CITY .. :: { THE CITY * :: * Bellevue Hospital Center-
Sauter vers: